LeBriefdu 20 octobre 2022
Meta forcé de vendre Giphy

La justice britannique impose à la maison-mère de Facebook de se débarrasser de l’énorme base de données d’images animées Giphy.

L’autorité de contrôle britannique Competition and Markets Authority avait déjà rendu sa décision l’année dernière mais la multinationale américaine avait fait appel. Le tribunal s’était prononcé en faveur de la CMA sur cinq des six points soulevés. 

Ce coup-ci, Meta abandonne et renonce à garder dans sa besace cette réserve de « reaction gif » et autres images virales qui était aussi une de ses armes sur le marché de la publicité.

C’est la première fois qu’un régulateur force Meta, sous ce nom comme sous son ancien « Facebook », à vendre une de ces entités pour des questions monopolistiques.

Toutefois, en juillet dernier, la Federal Trade Commission américaine avait déjà bloqué l’achat de Within, l’éditeur de l’application de fitness « Supernatural ».

Quoi qu’il en soit, l’entreprise se dit « déçu » de cette décision. Elle précise que cette vente sera effective aussi bien au Royaume-Uni qu’ailleurs. 

Au tour de Webb de prendre en photo les « piliers de la création »

Il s’agit pour rappel d’une mégastructure ressemblant à des formations rocheuses longues de plusieurs années-lumière, et qui se trouvent à 6 500 années-lumière de notre Terre.

« Les colonnes sont constituées de gaz interstellaire froid et de poussière qui apparaissent – parfois – semi-transparentes dans la lumière proche infrarouge », précise l’ESA. Des étoiles se forment dans ces nuages.

Les piliers de la création avaient déjà été pris en photo par Hubble en 1995 et en 2014, mais aussi par d’autres télescopes comme Herschel. L’Agence spatiale européenne propose un « slider » permettant de comparer le résultat de Webb et de Hubble… et il n’y a pas photo entre les deux.

Et voici Android 13 (Go edition)

Deux mois après la mise en ligne de la version finale d’Android 13, Google propose désormais la Go edition de son système d’exploitation, pensé pour les smartphones d’entrée de gamme. La société revendique pas moins de 250 millions de terminaux actifs par mois avec Android Go edition.

Premier changement mis en avant : « Google Play System Updates est disponible pour les appareils Go, ce qui permet de garantir qu’ils peuvent recevoir régulièrement des mises à jour logicielles importantes, en dehors de la version majeure d’Android », et sans devoir attendre que le fabricant du smartphone déploie une mise à jour

On retrouve aussi Material You pour la première fois sur une version Go d’Android, les autorisations pour les notifications, les préférences de langues pour les applications, etc. Tous les détails se trouvent par ici.

Firefox 106 sait éditer les PDF

Nouvelle version pour le navigateur de Mozilla, et avec elles plusieurs ajouts sympathiques. Le plus notable est la possibilité d’éditer les PDF pour y inclure du texte et de l’écriture manuscrite. On peut enfin signer son document dans Firefox.

Conséquence sous Windows, Mozilla se sent suffisamment sûr d’elle pour déclarer Firefox comme liseuse PDF par défaut si le navigateur l’est lui-même. Sous Windows d’ailleurs, on peut maintenant épingler des fenêtres de navigation privée dans la barre des tâches.

Sur Mac, si l’on possède au moins macOS 10.15 (Catalina), Firefox est capable d’extraire du texte d’une image, du moins en anglais. Pour les autres langues, il faut posséder au moins Big Sur. La fonction de reconnaissance s’obtient depuis un clic droit sur l’image. Le texte reconnu est alors envoyé dans le presse-papier. Elle sera étendue à d’autres systèmes plus tard.

Firefox View est un nouvel onglet épinglé qui affiche une vue de synthèse des onglets récemment fermés et ouverts sur d’autres machines. Depuis cet onglet, on pourra également choisir l’une des nouvelles teintes colorées pour agrémenter un peu l’interface du navigateur. Ces thèmes expireront le 17 janvier.

Enfin, et outre d'importantes améliorations pour WebRTC, Firefox 106 corrige sept failles de sécurité, dont deux critiques.

Selon Mark Zuckerberg, WhatsApp est plus sécurisé que Messages d’Apple

C’est une vieille rengaine, mais Meta ne lâche pas l’affaire : WhatsApp est plus sécurisé que l’application Messages d’Apple. Et si vous riez en voyant le grand patron de l’entreprise l’affirmer bien haut, sachez qu’il n’a pas tout à fait tort.

On peut citer deux points. D’abord le chiffrement de bout en bout, appliqué sur l’intégralité des communications au sein de WhatsApp, mais uniquement entre possesseurs d’appareils Apple pour Messages, les fameuses bulles bleues. Dès que l’on échange avec Android, on revient au SMS classique.

Ensuite les sauvegardes, que WhatsApp chiffre également de bout en bout. En théorie, personne chez Meta n’est censé pouvoir plonger dans les échanges des utilisateurs. Chez Apple, le souci est iCloud, car si la sauvegarde est bien chiffrée, elle ne l’est pas de bout en bout.

Dans sa publication Instagram, Zuckerberg évoque également les messages éphémères, ou encore de la possibilité de transférer librement ses messages entre iPhone et Android, ce que Messages ne propose effectivement pas.

Covid-19 : le Chaos Computer Club annule le 37C3 et donne rendez-vous en août 2023

Les Chaos Computer Club (CCC) allemand vient d'annuler le Chaos Communication Congress 2022, qui se tient d'ordinaire fin décembre, depuis 1984

Le CCC estime en effet « prévisible que des exigences d'hygiène strictes et très probablement également obligatoires seront nécessaires » du fait de la propagation du coronavirus, que cela gâche l'ambiance et ne permette pas de répondre à ses exigences en termes « de décontraction, de sécurité et de liberté » : 

« C'est avec le cœur lourd que nous mettons de côté nos plans avancés pour le 37C3 et commençons maintenant les préparatifs du Chaos Communications Camp. Celle-ci aura lieu du 15 au 19 août 2023 dans le parc de la briqueterie de Mildenberg. »

Le CCC précise appelle cela dit la communauté à organiser, en guise de remplacement, « des événements plus petits [et] décentralisés par un grand nombre de groupes locaux entre Noël et le Nouvel An ».  

Le Fonds pour une presse libre relance son appel à dons « pour refonder notre système médiatique »Crédits : ollo/iStock

En à peine plus de deux ans, le Fonds pour une presse libre (FPL) se félicite d’avoir pu verser 286 000 euros d'aides financières (avances remboursables ou subventions) à 16 médias et collectifs de journalistes indépendants, émanant de « plus de 2 500 » donateurs, ainsi que de dividendes provenant de l'activité de Mediapart (« environ 100 000 euros »). 

L'organisme à but non lucratif (reconnu d'utilité publique), créé à l'initiative des fondateurs et de l'ensemble de l'équipe de Mediapart, mais qui revendique être « complètement indépendant dans son action et son fonctionnement », vient de lancer son nouvel appel à dons (défiscalisables à 66%), avec un objectif de 100 000 euros, et publie également son rapport d'impact 2022.

Ont notamment été aidés StreetPress, Mediacités, Reflets.info ou encore disclose.ngo. FPL y publie aussi un état des lieux de la concentration des médias, ainsi qu'une « Petite histoire des combats pour la liberté de la presse » de l'historienne Mathilde Larrère.

FPL explique que son objectif est aussi de contre-balancer le fait que « l'État finance la presse des grandes fortunes françaises », alors que « 62 % des Français pensent que les journalistes ne sont pas indépendants du pouvoir politique ni des intérêts économiques » : 

« Au fil des ans, les aides publiques à la presse, censées enrayer les concentrations et assurer le pluralisme, ont été accaparées par les hommes d’affaires, industriels et financiers, qui contrôlent l’essentiel des grands médias. »

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !