LeBriefdu 7 avril 2022
Déclaration d'impôt sur les revenus 2021 : la campagne 2022 est lancéeCrédits : Fouque Michaël/iStock

Depuis aujourd’hui, vous pouvez déclarer vos revenus de 2021 sur Internet et au format papier. Les dates limites pour les déclarations en ligne varient comme toujours en fonction de votre département : 

  • 24 mai 2022 : départements n° 1 à 19 et non-résidents ;
  • 31 mai 2022 : départements n° 20 à 54 ;
  • 8 juin 2022 : départements n° 55 à 976.

Au format papier, vous avez jusqu’au 19 mai, quel que soit votre département. Tous les détails sur le fonctionnement de cette déclaration sont donnés sur cette page. Vous pouvez également consulter la « brochure pratique 2022 ».

Pensez dans tous les cas à bien vérifier votre déclaration, même si elle est pré-remplie. Pour rappel, si vous avez effectué des dons (à Next INpact par exemple) vous pouvez bénéficier d’une réduction d'impôt de 66 % (dans la limite de 20% du revenu imposable).

Immédiatement après votre déclaration vous disposez d’un « Avis de situation déclarative à l’impôt sur le revenu » (ASDIR) qui indique « l’éventuel montant d’impôt restant à payer ou le montant qui vous sera remboursé le cas échéant ». Ce n’est pas un avis d'impôt, qui arrivera pour sa part durant l’été. 

QNAP HS-264 : un NAS fanless avec 2x 2,5 Gb/s et 2x HDMI 2.0

Le fabricant vient d’annoncer un nouveau venu dans sa gamme de produits pensés pour être installés sous une télévision. Il mesure 41,3 × 302 × 220 mm et propose deux emplacements de 3,5" ou 2,5". 

Un processeur Intel Celeron N5105 est aux commandes (4C/4T) avec 8 Go de mémoire, non extensibles. La connectique comprend deux ports Ethernet à 2,5 Gb/s ainsi que deux sorties vidéo HDMI 2.0. Deux ports USB 3.2 Gen 2 Type-A sont également présents. 

Le constructeur met en avant une « conception sans ventilateur et à faible vibration [qui] maintient le HS-264 frais et silencieux tout en empêchant l’accumulation de poussière ». On attendra de voir ce qu’en disent les premiers tests afin de confirmer les dires de QNAP.

Le fabricant ne donne pas de prix, mais Top Achat le propose déjà à la vente pour 665 euros. Il est annoncé comme étant en stock. 

Reconnaissance faciale : Christian Estrosi, l’œil sur la ConstitutionCrédits : Scharfsinn86/iStock

Dans une interview accordée à NicePresse, le maire de Nice revient sur son attrait pour la reconnaissance faciale. Selon le journal local, il aurait obtenu des garanties suite à une série d’échanges avec Emmanuel Macron. « Il va y avoir des modifications constitutionnelles qui nous permettront, notamment, d’avancer dans le domaine du numérique sur la reconnaissance faciale », anticipe Estrosi, sans donner plus de détail.   

Celui-ci rêve déjà des suites sécuritaires de cette Safe City qui serait à portée de réforme : « nous pourrions arrêter très rapidement des criminels fichés dès lors qu’ils tenteraient de se déplacer dans notre ville, et nous gagnerions un temps fou pour retracer leurs déplacements pendant les enquêtes de police ».

En 2016, la députée Marine Bernier, qui avait repris son siège à l’Assemblée nationale, avait déjà déposé une proposition de loi. L’idée ? Coupler vidéosurveillance et reconnaissance faciale pour repérer les fichés S à partir d’une base de données reliée aux caméras installées dans les rues. Le texte est depuis dans les oubliettes parlementaires. 

Le tableau de chasse d’Estrosi en matière de reconnaissance faciale n’est pas glorieux. 

En 2020, le tribunal administratif de Marseille avait pilonné la mise en place d’un système de reconnaissance faciale à l’entrée d’un lycée niçois : non-respect du RGPD, mesure disproportionnée, incompétence administrative… Une boucherie. 

La CNIL avait elle aussi épinglé ces portiques biométriques, suscitant alors une réaction épidermique d’Estrosi : « encore une fois la CNIL démontre son rejet de toute forme d’évolution et d’expérimentation sur une technologie, la reconnaissance faciale, qui présente un réel intérêt pour renforcer la sécurité de nos concitoyens ».

Unreal Engine 5 disponible en version finale

Cela fait longtemps que l’éditeur parle de cette version de son moteur de rendu graphique. Il vantait par exemple ses performances en mai 2020. Un Early Access était proposé en mai 2021, puis une Preview 1 a été mise en ligne en février de cette année.

Epic Games annonce désormais qu’Unreal Engine 5 est « disponible pour une utilisation en production, marquant un saut générationnel dans les capacités technologiques et les flux de travail proposés à des millions de créateurs dans les jeux, le divertissement et plus encore ».

De plus amples détails sont disponibles dans ce billet de blog.

La CNIL publie un « guide du délégué à la protection des données » (DPO)

Ce guide pratique de 56 pages a pour objectif « d’accompagner à la fois les organismes dans la mise en place de la fonction de délégué à la protection des données et ces délégués dans l’exercice de leur métier ».

La CNIL explique l'avoir rédigé « avec l’aide de nombreuses associations professionnelles » (non citées), s'être appuyée sur sa pratique d'accompagnement des DPO en poste, et avoir cherché à être « particulièrement vigilante à apporter des éléments clairs sur la manière de s’assurer que le DPO peut effectuer ses missions en toute indépendance, sans conflit d’intérêt et avec une réelle efficacité pour l’organisme ».

Illustré « par des cas concrets et les réponses aux questions fréquemment posés », il entend regrouper « les principales [...] bonnes pratiques pour aider les organismes publics ou privés dans leur réflexion sur la désignation et l'accompagnement des DPO ».

Il y est notamment question des cas exigeant la désignation d'un DPO, de son statut (interne, externe, mutualisé), de ses moyens, des outils pour le former, trouver une réponse et des « outils d'aide à la mise en conformité ».

On y apprend aussi qu' « alors que 18 000 organismes s’étaient dotés d’un CIL [correspondant informatique et libertés, ndlr], plus de 80 000 organismes avaient désigné un DPO en 2021, dont 26 000 dans le public » depuis l'adoption du RGPD.

La technologie de Palantir est en orbite dans un satellite de Satellogic

La société américaine est spécialisée dans le traitement des mégadonnées, notamment pour des gouvernements et des services de renseignements.

Un satellite NewSat de Satellogic avec la technologie Edge AI de Palantir a été mis en orbite via une fusée Falcon 9 de SpaceX. Le lancement a été effectué le 1er avril durant la mission Transporter 4 qui embarquait pas moins de 40 charges utiles. 

Le but est sans surprise de « traiter les données d'imagerie en orbite, en supprimant le bruit de la masse de données afin de tirer le meilleur parti de la bande passante limitée, et ainsi offrir davantage d'opportunités aux clients d’obtenir des données en temps quasiment réel et à grande échelle ».

Satellogic dispose désormais de 22 satellites en orbite et compte passer sa flotte à 34 d’ici le premier trimestre 2023, et 200 d’ici 2025. La société disposera alors de la capacité d’avoir des données quotidiennement mise à jour n’importe où sur Terre.

Le gouvernement abaisse le seuil pour assurer la visibilité des services d’intérêt général dans les interfacesCrédits : simpson33/iStock

La directive de 2018 sur les « services de média audiovisuel à la demande » permet à chaque État membre d’améliorer la visibilité des « services d’intérêt général ». 

Cet objectif s’est concrétisé dans la loi ARCOM d’octobre 2021 par une disposition permettant d’assurer leur mise en avant dans les interfaces utilisateurs comme les télécommandes, les TV et enceintes connectées, les magasins d’applications ou les distributeurs de services en ligne.  

Dans les recommandations faites aux utilisateurs, le levier permettra d’apporter un éclairage privilégié sur les services édités par les chaînes et radios publiques, afin de les faire sortir du lot, dans l’océan des offres accessibles. 

Un premier projet de décret avait fixé les seuils de déclenchement de cette obligation à 200 000 « interfaces utilisateur » commercialisées ou mises à disposition dans sur les services de communication audiovisuelle lors de la dernière année civile. 

Le gouvernement vient tout juste de présenter un nouveau projet. Il abaisse ce seuil à 150 000 interfaces

Cette diminution, explique-t-il, « doit permettre d'atteindre l'objectif consistant à appréhender les principaux acteurs des marchés des télévisions connectées, des enceintes connectées et des offres dites IPTV fournies par les fournisseurs d’accès à internet ». 

Le second seuil reste fixé à 3 millions de visiteurs uniques par mois, afin cette fois « d’appréhender les principaux distributeurs de services de télévision over the top et les principaux magasins d’applications ». 

Pas de conférence F8 cette année pour Meta (Facebook)

L’année dernière, le réseau social avait largement réduit la voilure avec un événement sur une seule journée. En 2022, la société annonce qu’elle fait « une brève pause dans la programmation et ne tiendra pas » de conférence F8, mais prépare « de nouvelles initiatives qui sont toutes adaptées au prochain chapitre d’Internet ».

Des événements sont ainsi prévus tout au long de l’année, notamment Conversations le 19 mai. Il s’agira du « tout premier évènement de Meta consacré à l’avenir de la communication avec la clientèle ». Les réservations sont ouvertes

L’agenda de proclamation des résultats pour le premier tour de l’élection présidentielleCrédits : Martinns/iStock

Le Conseil constitutionnel et la Commission nationale de contrôle de la campagne électorale rappellent dans un communiqué « les modalités selon lesquelles les résultats du premier tour de l’élection présidentielle 2022 seront proclamés » :

« Le déroulement des opérations électorales est placé sous la surveillance des délégués du Conseil constitutionnel (près de 2000, qui ont la qualité de magistrats), ainsi que des délégués de la Commission de contrôle, présents en outre-mer ».

Des permanences seront organisées « afin de faire face à toute difficulté concernant des comportements de nature à affecter le scrutin ». Cela concerne notamment le « respect des interdictions de tout acte de propagande ou de campagne et de diffusion des sondages notamment ».

« Au lendemain du premier tour, du lundi 11 au mercredi 13 avril, le Conseil constitutionnel procédera à la centralisation et à la vérification des résultats, à l’examen des réclamations et à l’exploitation des rapports envoyés par les délégués ». 

Les résultats du premier tour seront déclarés officiellement le mercredi 13 avril. « À l’issue du second tour qui aura lieu le 24 avril, le Président du Conseil constitutionnel proclamera élu le nouveau président de la République le mercredi 27 avril ».

Seagate et Phison veulent « améliorer le développement et la distribution des SSD NVMe » pour les entreprises

Le premier est spécialiste du stockage, le second des contrôleurs pour SSD. Ils sont partenaires depuis des années et ont décidé de pousser le bouchon un peu plus loin :

« Le partenariat consistera à présent à donner naissance à des solutions qui répondent à l’évolution des besoins des entreprises dans le monde en matière d’infrastructures de stockage de plus haute densité, plus rapides et plus intelligentes, qui complètent le stockage sur disque dur afin de s'adapter à des applications de bout en bout telles que les centres de données ultra-évolutifs, le calcul hautes performances et l'IA ».

Pour les détails sur les produits, on repassera… Il faudra attendre cet été pour en apprendre davantage, précise le communiqué. 

Noctua NH-D12L : un ventirad de 145 mm de haut avec un ventilateur de 120 mm

Le fabricant ne tarit pas d’éloges pour présenter son dernier ventirad : il se « caractérise par une faible hauteur et permet ainsi de combiner d’incroyables performances de refroidissement et de silence avec une compatibilité boîtier accrue ».

Avec une hauteur de 145 mm, il est notamment pensé pour être installé « au sein de racks 4U ». À titre de comparaison, les NH-U12A et NH-U12S mesurent 158 mm de hauteur. Une comparaison maison entre ces différents modèles est disponible sur cette page.

Il dispose de cinq caloducs, avec deux « tours » faisant office de radiateur, et un ventilateur à cadre arrondi NF-A12x25r PWM. Un second ventilateur peut être installé en option.

Il est compatible avec tous les sockets actuels du marché (LGA17xx, LGA1200, LGA115x, LGA20xx, AMD AM4 et AM5) grâce à son système de fixation SecuFirm2. De plus, le « NH-D12L peut devenir compatible avec les anciens sockets LGA1366 et LGA775 grâce à l’utilisation du kit de montage optionnel NM-I3, fourni gracieusement par Noctua ».

Noctua annonce un tarif de 89,90 euros. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !