Windows 7 : la synthèse de vos avis sur la bêta publique

La semaine dernière, nous vous avons invité à nous faire part de vos avis au sujet de la bêta publique de Windows 7. Vous avez été environ 130 à nous envoyer des courriers électroniques souvent très détaillés sur votre expérience, et nous vous remercions du temps que vous avez passé à les écrire, en particulier parce que vous avez presque tous visé l’objectivité, sans critiques gratuites. Voici donc le résumé de vos avis au sujet de Windows 7.

win7 seven

Enfonçons dès maintenant une porte ouverte : dans la grande majorité, vos critiques ont été positives. On retrouve très souvent deux arguments majeurs dans la plupart des courriers : un niveau de réactivité supérieur à Vista, et une stabilité plutôt étonnante pour une simple bêta. Puisque l’on parle de Vista, vous êtes également nombreux à vous en être servis comme d’un point de comparaison. Beaucoup notent que Windows 7 n’est qu’une évolution, mais le Windows actuel n’en sort pas particulièrement grandi.

Le point le plus abordé : les performances

Concernant les performances, on peut distinguer deux cas. La plupart a installé la bêta publique normalement, dans une partition prévue à cet effet. Une partie d’entre vous a préféré cependant l’installer dans une machine virtuelle. Les réflexions sur la hausse des performances se retrouvent nettement plus dans le premier cas, alors que les utilisateurs de machines virtuelles ont été plus dubitatifs.

win7 seven winsat

InsO indique par exemple qu’il a été « très très surpris par les performances de cette bêta 1 » en précisant qu’il a trouvé la bêta « plus rapide, plus réactive et plus légère ». Guillaume parle de la réactivité perçue du système : « tout semble aller plus vite au niveau de l'affichage et de l'ouverture des applications». Mais il note par contre que sur des machines plus puissantes, la « différence de performances n’est pas si sensible ». SuperNiko constate quant à lui que ses jeux sous DirectX 10 « sont bien plus fluide qu'avec Vista ».

ZyriK a installé la bêta de Windows 7 sur une configuration plus que modeste, un Pentium III 1 GHz, épaulé par 512 Mo de mémoire, une GeForce 2 MX et un disque dur de 100 Go en 5400 tours par minute. Voici ce qu’il en constate : « l'installation est très très longue. Windows consomme environ 300 Mo de mémoire sur les 512, ce qui est très correct. On ne peut pas vraiment dire qu'il est totalement fluide, mais cela reste acceptable vu l'ancienneté de la machine ... Un Windows Vista devient un vrai cauchemar sur ce type de configuration, il est clair que Windows 7 sera plus adapté aux netbooks que Windows Vista ». Sur une seconde configuration bâtie autour d’un Core 2 Duo E6550 et de 2 Go de mémoire, il indique n’avoir pas fait la différence au niveau de la réactivité entre Windows XP et Windows 7.

La stabilité : un niveau étonnant pour beaucoup dans une bêta

La stabilité a reçu également une place d’honneur dans vos commentaires. Surfinggohy explique ainsi : « La stabilité étonnante de cet OS m'a convaincu d'en faire ma machine principale après 4 jours d'utilisation. Je signale au passage que j'utilisais précédemment Windows XP Pro, ayant testé Vista lors de sa phase bêta également mais n'ayant pas été convaincu à l'époque ». David note pour sa part : « Avec plusieurs semaines de recul, je reste très satisfait de ce système. Il améliore grandement les points discutables de Windows Vista et homogénéise l'ensemble ».

Beaucoup d’entre vous ont lié la stabilité à une présence de très nombreux pilotes pour le matériel existant, ce qui est bien sûr l’apanage des systèmes neufs. Plusieurs relatent ainsi leur expérience dans l’installation du système et la reconnaissance quasi-complète de leurs périphériques. Lorsque tout n’était pas le cas, Windows Update se chargeait dans la plupart des cas de trouver ce qui manquait, mais ce n’était pas toujours avec succès. Certains ont en outre remarqué que le plantage du pilote vidéo se traduisait le plus souvent par une tentative du système de le décharger avant d’essayer de le relancer, le tout sans interruption du système. Cindy indique ainsi : « Lorsqu'il y a un plantage driver windows essai de le redémarrer au lieu de faire planter tout l'ordinateur ». Cela étant, cette faculté est apparue avec Vista.

Certains ont même tenté un peu plus l’aventure, comme Motoren qui a installé la bêta publique sur un iMac :

« J'ai installé Windows 7 sur mon iMac dès que la bêta a été disponible, étant passé à mac os parce que je trouvais que vista était vraiment perfectible, je pense que Windows 7 va peut-être me faire revenir sous Windows. Au menu sur mon imac : une très bonne réactivité de l'ensemble, une large compatibilité de drivers et de programmes (bien moins de problèmes rencontrés que lorsque j'avais testé Vista sur mon PC). Très bonne stabilité générale, le seul problème que j'ai rencontré a été un blocage de l'explorateur. Concernant les drivers j'ai été agréablement surpris sur mon iMac puisque la résolution de l'écran a été bien configurée immédiatement, Aero était pris en charge, le wifi était pris en charge et le bluetooth également. Le seul problème à signaler est au niveau du clavier Apple avec les raccourcis claviers pour éjecter un disque, régler la luminosité etc. (les drivers Vista n'étant malheureusement pas compatible à ma connaissance) »
par Vincent Hermann Publiée le 24/02/2009 à 15:59