Freebox HD : Chronique d'une découverte

Maintenant que tout fonctionne, c'est l'heure du verdict : est-ce que tout cela marche bien ? Et je vois frétiller dans vos yeux la question de la HD. Alors, on va commencer par là. Que les choses soient claires, la Freebox HD n'accélère par Internet, même à proximité d'un Athlon X2. Elle n'améliore pas non plus le signal des chaînes standard qui sont toujours diffusées en MPEG-2 et donc en "basse définition".


L'offre HD actuelle : trois concerts gratuits

Il faudra sûrement attendre la TNT payante et les bouquets HD, ou encore des évènements sportifs tels que Roland Garros ou la coupe du monde pour profiter pleinement de la HD. La VoD (vente à la demande) devrait aussi être impliquée puisque Canal Play commence déjà à faire dans son offre sur son site en ligne des propositions de diffusion HD.


Mais pour le moment, Free a décidé de ne mettre que trois contenus HD à disposition de ses utilisateurs, sur la chaîne "1" et ce, de manière gratuite. Ce sont trois "i-concerts", l'un de James Blunt, l'autre de Moby et le dernier de U2. Canal Play reste néanmoins disponible sur la chaîne "100" avec, d'ailleurs, une nouvelle offre de location moins chère, pour quatre heures seulement. Les tarifs passent donc à 1,99 € pour la grande majorité des films, mais il ne sera possible de les visionner qu'une fois, ou deux fois, mais quasiment d'affilée.

MPEG-4 HD : Une bien meilleure qualité, mais pas encore parfaite

Au niveau de la qualité d'image, on est clairement loin de ce que l'on peut voir jusqu'à maintenant même si ce n'est pas encore parfait. Si l'on est tatillon (hein bubu ?) On voit un peu le manque de dégradés de couleurs et un minimum de compression MPEG-4. Cela est certainement dû aux débits actuels qui sont encore faibles pour faire de la diffusion HD de manière continue et qui n'ont clairement rien à voir avec les débits dont dispose la diffusion par satellite.


Mais cela est toujours clairement mieux que le MPEG-2 actuel. Dans notre exemple, nous disposons d'une ligne qui n'est pas vraiment un record de performance. Connectée à un DSLAM ADSL2+, elle en est distante de 2975 m et dispose d'une atténuation de 47 dB. Son débit ATM est de 5248 kbps soit 650 ko/s environ.

Dans les faits, on peut atteindre 600 ko/s au maximum de ses capacités. Une fois la TV connectée, avec un flux standard MPEG-2, on passe aux alentours de 260/300 ko/s, selon l'humeur des utilisateurs de P2P dans les environs de Nancy ;) Mais avec une lecture HD, le tout tombe à 100 ko/s environ.

L'impact sur les taux de transferts : - 500 ko/s

La diffusion, elle, ne semble pas souffrir d'un téléchargement intensif, question de priorité de traitement à n'en point douter. Lors de la lecture des différents concerts, nous avons eu quelques ralentissements au lancement, et quelques fois pendant la lecture. L'utilisation du disque dur comme un cache pourrait aider à éviter ce genre de problèmes sur les lignes les plus éloignées du DLSAM qui ont un affaiblissement important comme la nôtre.


À noter aussi que parfois, la freebox HD a misérablement planté au lancement de la lecture, ou alors, n'a pas délivré de son. Mais ce genre de soucis devrait normalement être réglé de manière logicielle au sein du firmware de la bête.

Pour ce qui est de Freeplayer, nous avons tenté d'utiliser la version actuelle avec des formats HD, mais rien à faire. Une version modifiée devrait arriver sous peut permettant de lire H.264, WMV HD et autres fichiers TS, par exemple, nous vous en tiendrons informés.

Quelques détails à revoir et Freeplayer HD à sortir

Depuis que nous avons cette freebox en main, nous aurions deux gros reproches à lui faire qui ne sont que des détails, mais qui sont franchement gênants pour l'utilisateur. Tout d'abord, lorsque l'on utilise l'HDMI, et que l'on allume la freebox, la TV, si elle est en veille, ne passe pas directement sur l'HDMI comme cela était le cas avec la Peritel. Ainsi, il faut tout d'abord allumer la TV puis ensuite l'HDMI, et faire pareil pour l'extinction... dommage.


Ensuite, pour les utilisateurs de 16/9e, qui seront forcément la majorité de deux qui utiliseront réellement cette version HD, il faudra à chaque redémarrage du boîtier HD, choisir 16/9e comme mode de diffusion dans les options. Nous n'avons trouvé aucun moyen de fixer cela de manière définitive, espérons que cela sera corrigé dans les futurs firmwares.

Pour le reste, le fonctionnement restera identique à une v4. Nous n'avons pas pu tester la TNT, Lorraine oblige, quant aux nouvelles fonctionnalités comme le jeu, la VoIP Wifi ou même le Time Shifting, elles sont encore en préparation et nous ne pouvons pas en juger. Ainsi, nous vous conseillons d'attendre un peu et de lire PCi histoire de voir ce que Free nous offrira dans les semaines et mois à venir pour montrer tout le potentiel de sa bête...
par David Legrand Publiée le 16/05/2006 à 00:00