Une journée très fibre avec Orange

France Telecom nous a invités la semaine dernière à une visite de l’infrastructure fibre qu’elle met actuellement en place dans certains points de la capitale, en proche banlieue et dans plusieurs villes de France.

PCi en vadrouille... à Boulogne

Rendez vous était pris à Boulogne, dans l’un des deux centraux de la ville. Notre hôte, René Pierre Bidaud, est responsable du raccordement client sur l'île de France, autant dire, un poste clef. Boulogne est une ville gâtée sur ce plan puisque tous les clients se situent à moins de 1,5Km de l’un de ces deux centraux.

La visite commence avec le NRO, noeud de raccordement optique d’où tout part et placé au côté d’une salle dédiée à l’ADSL. « C'est à partir de ces points que se déroulent les artères de cuivre, mais également, pour la fibre optique, tout ce que l’on nomme l'arbre optique ».

fibre gpon optique orange
De l'ADSL...

fibre gpon optique orange fibre gpon optique orange
... à la fibre optique

Le travail de déploiement n’est pas mince puisque tout le réseau est à redécouvrir. Mais nous le verrons plus tard, c’est sur les derniers mètres, dans la colonne verticale qui mène la fibre de la rue jusqu’en haut de l’immeuble, et surtout l’installation chez le client, que résident les principales difficultés.

Le cheminement de la fibre est limpide… si l’on est gourmand en sigles : de l’OLT, on passe au PDZ, relié au PE, puis au PB, au PO pour enfin arriver à l’ONT.

fibre gpon optique orange

De l’OLT à l’ONT, les racines de l'arbre optique

France Telecom a opté pour une technologie Gpon (Giga Passive Optical Network) qui permet (ou contraint) de relier jusqu’à 64 abonnés par fibre. Elle s’oppose à la technologie P2P ou point à point, choisie par Free notamment, et qui relie une fibre par abonné.

L’argument de FT est que leur technologie présente un avantage de rigueur en terme de coûts d’infrastructure et de génie civil. A Paris par exemple, FT loue à la municipalité des accès aux égouts. Mais sous terre, la voûte est déjà extrêmement encombrée. « FT travaille toujours en parallèle sur la fibre et le cuivre, mais à un moment donné, on sera dans une approche où l’on devra enlever du cuivre pour mettre de l’optique ». La substitution n’est cependant pas encore de rigueur, nous rassure-t-on.

La fibre est connectée d’abord au « répartiteur » à l’OLT (terminal de ligne optique ou baie optique) afin d’y être multiplexée.

fibre gpon optique orange
l’OLT, de là où tout part. Pour chaque carte, 128 clients

fibre gpon optique orange
60 cartes par armoire peuvent être installées

Sur chaque carte du terminal, on a 2 x 64 clients. On peut du coup concentrer facilement 30 000 clients sur quelques mètres carrés. Inconvénient ? Quand une carte tombe en panne, 128 clients en souffrent. Tout est cependant télésurveillé.

On sait immédiatement l’état des Pon défectueux. On est là à 2,5 Gbps en full duplex pour 64 clients (des projets à 5 Gbps sont à l’essai, nous indique Orange), mais FT monte jusqu’à 5 Gbps en labo.
par Marc Rees Publiée le 19/06/2007 à 14:52