EncFS / BoxCryptor : protégez vos données dans le « Cloud »

Sous Windows, EncFS n'existe pas. Mais le projet open source a servi de base à la bibliothèque Dokan, qui est un équivalent de FUSE qui était utilisée comme base par le logiciel BoxCryptor (et par Hubic d'OVH, comme certains l'ont déjà remarqué).

BoxCryptor 1.3 : exit Dokan... mais arrivée d’AES-NI et meilleur support de Windows

Celui-ci propose donc le même principe que le couple EncFS / Cryptkeeper mais en plus complet, et comme nous le précisions précédemment, les fichiers chiffrés obtenus par l’un, sont parfaitement lisibles par l’autre. Vous aurez donc tout loisir de lire les fichiers contenus dans votre espace de stockage en ligne depuis Linux ou Windows, sans avoir à vous soucier d’un éventuel problème de compatibilité. 

Voici une petite vidéo de présentation du service (en anglais) :


Notez néanmoins que BoxCryptor a récemment évolué et utilise plus Dokan depuis sa version 1.3, mais une solution propriétaire. Cela lui apporte néanmoins un intérêt : le support des instructions AES-NI est de la partie. Ainsi, si vous disposez de certains processeurs Intel ou d’un processeur AMD FX (Bulldozer), vous pourrez bénéficier d’une accélération matérielle du chiffrement / déchiffrement AES-256 qui est utilisée.

Nous avons effectué un petit comparatif en créant un espace de stockage chiffré avec les versions 1.2 puis 1.3, et en lançant CrystalDiskMark sur une machine sous Windows 7 à exploitant un Core i7 2600K et un SSD Intel 320 Series de 300 Go. Voici les résultats obtenus :

BoxCryptor 1.2 Bench BoxCryptor 1.3 Bench
BoxCryptor 1.2 VS 1.3


Notez aussi que cette mouture permet un meilleur support des programmes portables, et une meilleure intégration des différentes fonctions de Windows (lancement d’applications en mode administrateur, support de la recherche, du partage de fichiers...).

Un outil Freemium, aussi disponible pour Android et iOS (iPad, iPhone)

Il est gratuit, mais se base sur un modèle Freemium : l'utilisateur est limité à un lecteur virtuel, d'une taille maximale de 2 Go, sauf s'il opte pour une licence qui est proposée pour 29.99 € (69.99 € dans le cadre d'une utilisation commerciale). Il pourra alors gérer un nombre illimité de dossiers chiffrés, d’une taille illimitée.

Boxcryptor Comparatif


Notez aussi que des applications sont disponibles pour Android et iOS, fonctionnant de pair avec Dropbox, ce qui est plutôt appréciable même si l'on aimerait que plus de services soient reconnus (Box, Ftopia, SugarSync, Skydrive...).

Là aussi il s’agit d’un modèle Freemium, et l’on regrettera que la licence payée pour la version Windows ne donne pas droit à un accès gratuit, ou au moins à tarif réduit, pour les versions mobiles complètes. De plus, les licences sont le plus souvent rattachées à un appareil précis ou à un compte.

BoxCryptor iPad


Enfin, sachez que si vous êtes sous Mac OS X, BoxCryptor propose une solution vous permettant d'installer simplement FUSE / EncFS sous le système d'exploitation de la pomme.

par David Legrand Publiée le 29/03/2012 à 17:55