EncFS / BoxCryptor : protégez vos données dans le « Cloud »

Avant de démarrer ce guide, et de passer à la pratique, nous tenons à souligner deux points. Le premier concerne le mot de passe. Celui-ci se doit d’être un minimum complexe, et de comporter le plus possible des caractères alphanumériques ainsi que des symboles. Plus il sera long, plus il sera sûr.

Vous pouvez opter pour un mot de passe facile à mémoriser, mais évitez le plus possible de le composer uniquement de mots que l’on trouve dans un dictionnaire. Vous trouverez des outils vous permettant de générer des mots de passe aléatoires en ligne via ces différents liens :
Voici aussi un outil directement utilisable au sein de cette page :


Attention : si vous perdez le mot de passe qui protège vos fichiers, il vous sera impossible de les récupérer, ou de les lire. Veillez donc à ne pas l’oublier. Vous pouvez, pour le stocker de manière sécurisée, opter pour des solutions telles que Keepass.

Le second point concerne un fichier spécifique qui sera créé par les deux solutions que nous avons décidé d'étudier plus loin : encfs6.xml. Celui-ci se trouve à la racine de vos répertoires chiffrés et contient toutes les informations concernant le chiffrement de vos données. Bien que son contenu ne soit pas « sensible » du point de vue de la sécurité, s'il venait à être supprimé ou abimé, vous ne pourrez plus accéder à vos fichiers. Comme votre mot de passe, nous vous conseillons donc de le sauvegarder précieusement.

Keepass
par David Legrand Publiée le 29/03/2012 à 17:55