Trois Freeplugs, deux Freebox HD : Un dossier

Free Multi TVNous ne reviendrons pas trop longuement sur Multi TV dans cette phase qui se veut pratique, puisque l'utilisation de cette option est plus limitée par le débit de la ligne que par celle des Freeplugs.

Freeplugs et Multi TV : aucun soucis à l'horizon

En effet, comme nous le disions précédemment, le débit choisi par Free pour ses Flux TV implique au maximum un besoin de 6/7 Mbps par boîtier HD, ce qui laisse pas mal de marge à nos adaptateurs CPL.

Ainsi, lors de nos tests nous n'avons pas constaté de désagréments lors du passage d'une solution totalement Ethernet à une solution exploitant le Wi-Fi sur un boîtier à une solution exploitant pleinement les Freeplugs.

Notre ligne, qui nous permet d'afficher un flux HD et un flux bas débit en simultanée, ou deux flux normaux en simultanée, n'a donc jamais connu de désagrément suite l'utilisation du CPL.

Nous avons donc décidé d'aller plus loin et d'utiliser nos Freeplugs comme solution réseau sans fil pour la liaison de nos différentes machines.

Test du jour : un appartement tordu et une multitude de machines à mettre en réseau

En effet, dans l'appartement où nous effectuons nos tests, qui est un duplex, nous avons le boîtier ADSL situé au rez-de-chaussée, ainsi que la première TV, et plusieurs machines connectées via un réseau Ethernet.

FreeplugsAu premier étage, nous avons la seconde TV ainsi que plusieurs appareils qui nécessitent une connexion réseau, dont certains disposent du Wi-Fi.

Nous avons donc décidé de désactiver le Wi-Fi de notre Freebox, et d'installer sur notre Freeplug du haut un modem-routeur WAG200G de chez Linksys qui ne sera ici utilisé que comme un simple point d'accès Wi-Fi doté de quatre ports.

Nous avons donc activé son support du Wi-Fi avec une clef WPA2 et une restriction par adresse MAC, désactivé la partie modem et configuré le relais DHCP pour que l'attribution de l'IP de nos différentes machines passe toujours par le routeur de la Freebox.

Sur les quatre ports, nous avons connecté notre Freebox ainsi que nos différents appareils qui avaient besoin d'un réseau filaire. Le tour était joué.

Source de fichier : le K45 de Shuttle transformé grâce à FreeNAS

Barebone shuttle K45Nous avons ensuite connecté un portable en Ethernet, et avons effectué des transferts FTP depuis un Shuttle K45 équipé de FreeNAS qui est connecté directement sur le boîtier ADSL de la Freebox.

C'est d'ailleurs l'interface graphique de ce dernier qui nous permettra de connaître les débits aux différentes étapes, ainsi que le suivi en temps réel de Filezilla qui a été utilisé pour les transferts FTP.

Une fois connecté au réseau, notre portable nous indique disposer d'une connexion de 10 Mbps. Nous avons alors vérifié tous nos branchements... tout était bon. Première tentative de transfert : près de 50 Mbps sur un fichier de 730 Mo. Il nous aura suffi de 107 secondes pour le transférer (soit 6.8 Mo/s).

Des débits plutôt bon pour une installation sans fil avec de telles distances

Bien entendu, pour les amateurs de réseau filaire, surtout pour ceux qui affectionnent le Gigabit, ce débit peut semble faiblard. Mais il ne faut pas oublier que l'on parle ici de solution de transfert « sans fil ».

Freeplugs Freeplugs
Sans la seconde TV (à gauche) / Avec la seconde TV (à droite)

Il sera bien entendu possible de câbler l'ensemble de l'appartement en câble RJ45 afin de disposer d'un débit plus important, mais cela ne se fera pas avec la même facilité, bien que cela aura l'avantage d'être moins coûteux.

Nous avons ensuite continué nos tests de débits en allumant le boîtier HD connecté au même Freeplug que notre portable, sur différentes chaînes, HD ou non, et nous n'avons pas constaté de réelle différence, puisque l'on perd dans le pire des cas un ou deux Mbps sur un peu moins de cinquante.

Mieux que le Wi-Fi, même avec toutes les TV allumées

Par contre, dès que le boîtier du rez de chaussé, connecté sur le second Freeplug était mis en route, on avait droit à une chute, de 15 Mbps environ puisque l'on tombait à un total aux alentours de 30 Mbps.

Freeplugs
En Wi-Fi

Reste que même dans ce cas, nous étions supérieurs au débit de notre Wi-Fi puisqu'avec notre portable à moins de cinq mètres de notre point d'accès Linksys, nous étions à un peu plus de 20 Mbps.
par David Legrand Publiée le 15/10/2008 à 14:23