AMD annonce sa plate-forme Puma : révolution ?

AMD PumaDu côté des cartes graphiques tierces, peu de changement chez AMD puisque l'on a toujours droit à l'actuelle gamme des Mobility Radeon HD 3k, dont la présence sera indiquée par un logo « Premium Graphics ». Il est d'ailleurs question des HD 3800, toujours introuvables sur le marché.

Désormais, on pourra désactiver complètement la carte graphique à la volée au profit de l'IGP, comme avec la technologie Hybrid Power de NVIDIA, afin d'économiser de l'énergie. Le choix se fera en fonction de la présence ou non d'une source d'alimentation, mais l'on peut espérer que cela pourra aussi se faire de manière manuelle.

Une nouveauté qui ne devrait pas être réservée qu'à Puma et aux Radeon puisque NVIDIA et Intel disposent de fonctionnalités identiques. AMD se distingue néanmoins de par la présence du display cache  sur certains portables, qui permettra d'activer le minimum vital lorsque la machine ne sera pas du tout utilisée, tout en gardant l'écran actif.

AMD Puma AMD Puma AMD Puma

Malheureusement, aucun logo ne permettra de connaître la présence de cette mémoire embarquée. Il nous a simplement été promis que tous les portables à base de Turion X2 Ultra en disposeraient. À vérifier dans les faits.

Dernier point sur lequel a tenu à insister AMD : la compatibilité avec le DisplayPort. Outre l'intérêt financier de cette connectique qui est dépourvue de royalties, on nous a indiqué que la conception des portables est simplifiée du fait d'un nombre de câbles nécessaires moindre au niveau de la connectique interne.

AMD Puma AMD Puma AMD Puma

Un gage de meilleur fiabilité selon le fondeur, qui permet aussi d'offrir directement une connectique DisplayPort sur la machine, celle-ci pouvant être simplement convertie en simple DVI.

Bien entendu, même si les partenaires sont fortement incités à utiliser des Radeon, ils gardent la liberté de se tourner vers les GeForce, dont les nouvelles GeForce 9M annoncées hier par NVIDIA. Reste à savoir combien oseront franchir le pas.

Lors d'une présentation qui a eu lieu à Rome le mois dernier, AMD avait dévoilé son arme secrète concernant Puma, qui n'est en fait que la concrétisation de l'ex projet Lasso d'AMD : une carte graphique externe pour portable.

AMD Puma AMD Puma AMD Puma

Ce type de solution, mise en lumière par Asus lors du CES 2007 avec son XG Station, pour la triste finalité que l'on lui connaît reprend donc vie de manière bien plus attractive grâce à AMD.

Puma XGP Graphic Booster La prise ici utilisée est un simple dérivé du connecteur PCIe 2.0 externe, conçue par une société indépendante d'AMD selon le fondeur, et qui peut donc être utilisée par tous.

Plus qu'un port pour carte graphique, il s'agit d'un véritable bus externe qui dispose ici d'une bande passante de 8 Go/s grâce aux 8 lignes qui lui sont dédiées au niveau du chipset.

Pouvant être utilisée pour tout type d'applications (HDD externe, boîtiers multimédias...), elle sera néanmoins incapable de fournir une puissance éléctrique. Ainsi, les cartes externes pensées par AMD disposeront d'un bloc d'alimentation qui leur sera dédié.

La gamme devrait être composée de Radeon HD des familles 3600 et 3800, qui seront incluses dans des boîtiers fins, de taille plutôt compacte nous promet-on.

AMD Puma AMD Puma

Il sera bien entendu possible d'utiliser ce boîtier de différentes manières, comme le montrent ces graphiques. Soit pour le multi-écran, soit pour gérer la 3D sur l'écran du portable, voir sur un écran externe. Des fonctionnalités dont certaines ne seront disponibles que dans de futures versions des pilotes Catalyst.

Le tarif ne nous a pas encore été indiqué, mais l'on nous a précisé que le boîtier ne contenait qu'une simple carte qui servait d'interface PCIe 2.0 / USB 2.0 (les boîtiers embarquant des ports afin de faire office de hub), et que le surcoût devrait donc être minime.

Fujitsu Siemens La disponibilité est annoncée pour dans 5 semaines, soit la mi-juillet. Mais que les amateurs de liberté ne crient pas victoire trop vite, dans un premier temps, seul Fujitsu Siemens proposera des portables compatibles, tels que son Amilo SA3650.

C'est d'ailleurs l'ODM qu'il contrôle, Wistron, qui sera en charge de la construction des boîtiers, vendus sous le nom de Graphic Booster. Une manière pour la société de se donner une image de joueur tout en permettant à AMD de profiter de ses capacités de production, au détriment de la multitude.

On nous a tout de même précisé que plusieurs constructeurs offriraient à terme des produits de ce genre, chacun en cohérence avec son offre... on ne peut que l'espérer.
par David Legrand Publiée le 04/06/2008 à 02:01