iOS 8 : le détail des nouveautés

Alors qu’iOS 8 sera disponible ce soir, nous avons décidé d’en faire le tour des nouveautés afin de mesurer le chemin parcouru depuis la précédente version du système. Car contrairement à ce qui s'était passé pour iOS 7 qui introduisait un changement de look radical, les principales améliorations ne seront pas visibles tout de suite. Sa sortie avait en effet provoqué de nombreux remous.

iOS 8 : des changements multiples, mais plus subtils

Le système comportait de réelles nouveautés qui pouvaient rapidement faire la différence pour ceux qui pouvaient en profiter (au revoir l’iPhone 3GS). Par exemple, le centre d’actions, qui contenait un accès rapide à quelques fonctionnalités souvent utilisées (lampe torche, calculatrice…) ainsi que la possibilité d’activer ou désactiver le Wi-Fi, le Bluetooth, etc. AirDrop et AirPlay étaient eux aussi présents, rendant l’ensemble très pratique, même si on trouvait sur Android des équivalents depuis longtemps.

Mais iOS 7 avait surtout été pour Apple l’occasion de revoir profondément l’aspect de sa plateforme mobile. Ce fut la première grande incursion de la firme dans le monde du « flat design », même si cette appellation n’était en fait pas applicable partout (notamment à cause des éléments transparents). Le style global est devenu toutefois beaucoup plus plat, Apple supprimant les reliefs, les croisements et les dégradés, tout en vivifiant les couleurs :

ios8

Conséquence, l’arrivée de cette version avait créé de nombreuses réactions épidermiques l’année dernière, car le style n’était pas nécessairement apprécié de tous. De vrais débats passionnés avaient pris place et beaucoup regrettaient alors la version 6, dont les couleurs étaient jugées moins « agressives » notamment. Et pourtant, presque un an après la sortie de cette mouture, 90 % du parc mobile iOS utilise la dernière, révision disponible.

C’est dans ce contexte que sort iOS 8, et il n’est pas question cette fois de bousculer une fois encore les habitudes. Le nouveau venu capitalise en effet sur les bases instaurées pour en développer le champ fonctionnel. L’interface n’évolue donc que peu visuellement, mais les applications ont été enrichies et les utilisateurs pourraient avoir quelques surprises dans les mois à venir. iOS 8 fournit en effet aux développeurs des possibilités longtemps réclamées, notamment sur les interactions ou sur des zones du système jusque-là réservées à Apple, comme le clavier.

iOS 8 a donc surtout pour mission de poser les bases d’un nouvel environnement de développement. C’est particulièrement le cas dans le domaine de la santé et de la domotique. Apple ambitionne en effet de faire de ses appareils mobiles un point central afin qu'ils deviennent les réceptacles de nos habitudes. Comme nous le verrons, de nouveaux modules serviront de véritables zones d’échanges entre les applications, même si la firme assure que c’est l’utilisateur qui restera maître des interactions.

Une liste de compatibilité sans surprises

Mais avant de se lancer dans l’exposé des nouveautés, il convient déjà de contrôler quels appareils peuvent se lancer dans l’aventure iOS 8. À vrai dire, il n’y a pas vraiment de surprise : l’iPhone 4, plus ancien produit à profiter d’IOS 7, sort de l’équation.

Les modèles pris en charge sont donc :

  • iPod Touch : cinquième génération
  • iPhone : 4S, 5, 5c et 5s
  • iPad : 2, 3, 4, mini et mini Retina

Bien entendu, les iPhone 6 sont taillés directement pour iOS 8 et donc livrés avec. Globalement, les appareils qui fonctionnaient sous iOS 7 feront de même sous iOS 8. Il n’y a d’ailleurs pas d’écarts notables en termes de performances, ce qui évitera d’ailleurs l’affreuse déconvenue des possesseurs d’iPhone 4 quand iOS 7 a été rendu disponible. La réactivité générale était devenue exécrable, forçant Apple à lancer une version 7.1 qui avait nettement amélioré la situation, sans évidemment redonner les performances d’un iOS 6, plus léger.

Concernant l’installation du système, il n’y a rien de particulier à savoir vis-à-vis des versions précédentes : il s’agit de mettre à jour vers une nouvelle, ce qui implique les opérations habituelles, notamment au niveau des sauvegardes nécessaires. Elles sont d’autant plus importantes que certaines fonctionnalités d’iOS 8 changeront la manière dont vous avez de gérer vos données.

Enfin, sachez que même si la quasi-totalité des appareils a droit à iOS 8, tous ne seront pas égaux au niveau des fonctionnalités. Un fonctionnement qu'Apple applique déjà depuis plusieurs années, les modèles les plus anciens ne pouvant pas profiter de certains apports comme nous le verrons dans ce dossier.

Premier contact avec iOS 8

Une fois le système installé ou lorsque vous entrerez en possession de l’un des nouveaux iPhone 6 (avant que tous les produits vendus n’y basculent), vous serez confronté aux écrans de réglages. La plupart sont connus puisque vous aurez à préciser le réseau Wi-Fi à utiliser, confirmer le compte iCloud associé, choisir d’activer ou non la géolocalisation, mais pas seulement.

Certaines questions posées seront nouvelles, tandis que d’autres disparaissent. Parmi ces dernières, l’activation du service de localisation de l’iPhone, mis en route automatiquement si un compte iCloud est confirmé et que la géolocalisation est active.

ios8 initialisationios8 initialisationios8 initialisationios8 initialisation

Du côté des nouveautés, iOS 8 demandera par exemple à l’utilisateur s’il souhaite envoyer automatiquement aux éditeurs des applications des données liées aux plantages quand ils surviennent. Une fonction demandée depuis longtemps par les développeurs afin de pouvoir collecter de précieux retours.

De nouvelles applications à découvrir

Une fois que l’on se retrouve sur l’écran d’accueil, on remarque assez peu de changements par rapport à la version précédente. Les icônes et le thème par défaut sont les mêmes, et on cherche les nouveautés. Le système est pourtant fourni avec quelques applications supplémentaires. Astuces, tout d’abord, qui est une compilation de petits conseils sur l’utilisation quotidienne.

ios8 astucesios8 astucesios8 astuces

L’autre, Santé, permettra de réceptionner toutes les données en provenance des capteurs liés à l’activité physique ou concernant votre corps. Bien entendu, les objets et les applications qui les accompagnent devront être compatibles. À travers l’infrastructure HealthKit, l'application rassemble toutes les informations et peut produire notamment des récapitulatifs et des vues de synthèse. Évidemment, ceux qui ne sont pas intéressés par ce genre de suivi n'y verront aucun intérêt.

Sorti de ces deux premiers ajouts visibles, on effectue machinalement quelques gestes courants, comme l’appel du centre d’action. Il ne contient aucune nouvelle fonctionnalité, mais son apparence a évolué afin d'adopter des contrastes plus marqués.

Publiée le 17/09/2014 à 16:00