Le Nexus 5 sous Android 4.4 : faut-il craquer ?

image dediée
Mobilité
Des caractéristiques intéressantes, ou presque

Google dévoilait le Nexus 5 ainsi qu'Android 4.4 (alias KitKat) le 31 octobre. Ce smartphone prend la relève du Nexus 4 lancé l'année dernière, et il est de nouveau proposé à un tarif agressif, à partir de 349 euros sur le Play Store ou de 29,90 euros chez Bouygues Telecom (via une offre de remboursement de 80 euros). Est-il encore le Saint Graal qu'il faut obtenir ? Voici les éléments qui vous aideront à faire votre choix.

Nexus 5

Le Nexus 5 est enfin disponible... ou presque puisque comme pour son prédécesseur, Google semble avoir du mal à suivre le rythme des commandes. Les stocks sont d'ores et déjà épuisés sur le Play Store, quelle que soit la capacité de stockage qui vous intéresse. Les versions de 16 ou 32 Go sont ainsi annoncées avec un délai de livraison de plusieurs semaines

Seul Bouygues l'affiche encore à son catalogue actuellement, mais il faudra s'acquitter d'un prix plus élevé que sur le Play Store pour l'obtenir, ce qui n'est là encore pas sans rappeler le cas du Nexus 4 chez SFR. De notre côté, nous avons passé une commande le jeudi 31 octobre et nous avons reçu notre exemplaire le mardi 5 novembre.

Nexus devient une vraie famille, avec un look commun

Le Nexus 5 reprend le design général observé sur la Nexus 7 (voir notre test). En effet, on a droit à un dos recouvert d'un revêtement de type « soft touch » mat avec un logo Nexus incrusté. La face avant dispose d'une couche de verre Gorilla Glass 3 de chez Corning. Une LED de notification multicolore (blanc, bleu, rouge ou vert) prend place au-dessous de l'écran. Bref, nous avons bien une similitude entre les deux produits.

Google LG Nexus 5 Google LG Nexus 5

Il semble assez clair que Google ait choisi d'unifier ses produits au sein d'une famille qui partage désormais un ADN commun, ce qui est une première, malgré le fait que les constructeurs soient différents : ASUS pour la tablette et LG pour le smartphone. Il faudra voir si d'autres terminaux arriveront en reprenant ce design, comme le laissent supposer certaines rumeurs qui parlent d'une Nexus 8 et d'une nouvelle Nexus 10.

La prise en main est agréable et pas aussi déroutante que peut l'être un Galaxy Note II / Note 3 par exemple. En effet, malgré un écran de 4,95 pouces, l'encombrement reste dans les standards actuels que l'on retrouve par exemple avec les Galaxy SIII / S4 et Nexus 4. L'augmentation de la diagonale de l'écran n'a finalement que peu d'incidence sur la taille du smartphone, ce qui est plutôt agréable. Pour ne rien gâcher, son poids est de 130 grammes seulement sur la balance, ce qui s'avère particulièrement léger. Un tableau est de la partie un peu plus bas pour comparer ces caractéristiques techniques à celles d'autres smartphones.

Par rapport au Nexus 4, les changements esthétiques sont légion et on ne regrette pas un instant que le géant de Mountain View ait abandonné le dos en verre. Il s'est en effet montré relativement fragile, forçant les utilisateurs à utiliser une coque de protection.

Une fiche technique complète : écran IPS Full HD, Snapdragon 800, Wi-Fi 802.11ac et 4G

Ce Nexus 5 est un réellement un terminal haut de gamme pour Google. Il se doit donc d'être à la hauteur des ténors du marché du côté des caractéristiques techniques. Et à la vue de ce qu'il comprend, il ne fait aucun doute que c'est effectivement le cas. On a droit à une dalle IPS Full HD de 4,95 pouces, une puce Snapdragon 800 de Qualcomm, un modem 4G, l'affichage et le rechargement sans fil (mais ce type de chargeur n'est pas livré dans le bundle), du Wi-Fi 802.11ac, etc.

Voici un tableau récapitulatif ou nous en profitons pour le comparer aux autres mobiles haut de gamme sous Android et nous l'accompagnons d'un iPhone 5s à titre de référence :

 Nexus 5 tableau recapitulatif 

Télécharger l'image complète du tableau

Un capteur photo de 8 Mpixels seulement et une batterie qui semble un peu faible

Comme on peut le voir, il dispose donc de nombreux atouts, mais aussi de quelques lacunes. En effet, le capteur photo / vidéo apparaît un « peu limité » par rapport aux autres smartphones puisqu'il affiche « seulement » 8 mégapixels au compteur. Petite différence notable tout de même : il est stabilisé. Nous verrons ce qu'il en est de la qualité des clichés obtenus un peu plus bas.

Oui, mais voilà, la concurrence joue une course à l'échalote et sont déjà au-delà des 13 mégapixels. Seul HTC est à contre-courant sur cette génération puisqu'il a fait le choix d'un capteur « Ultrapixel » de 4 mégapixels seulement, mais avec un capteur de taille plus importante.

Autre inconvénient sur le papier : sa batterie. Comme on peut le voir ci-dessus, dès lors qu'un écran Full HD est embarqué au sein d'un mobile, les fabricants intègrent une batterie de plus de 3000 mAh alors que Google se contente de 2300 mAh, soit un peu plus que le Nexus 4 (2100 mAh). Nous verrons rapidement ce qu'il en est de l'autonomie dans la pratique.

Publiée le 08/11/2013 à 17:37