Messageries mobiles : laquelle choisir ?

Après WhatsApp, Viber est une autre star des solutions de messagerie. Il s’agit d’ailleurs de l’un de ses concurrents les plus directs tant le champ fonctionnel est proche. On reste donc sur une application recevant les nouveaux messages en push, qui est moins étoffé du côté des fonctionnalités, mais qui dispose de ses propres avantages qui sont loin d’être négligeables.

Des clients synchronisés pour Windows, Linux et OS X 

Comme pour WhatsApp, Viber fonctionne aussi sur la base de votre numéro de téléphone, et nous allons donc retrouver les mêmes avantages et inconvénients. Ainsi, l’application va lister automatiquement tous les contacts de votre répertoire (il en demande l’accès) qui l'utilisent aussi. Comme pour WhatsApp malheureusement, il sera impossible d’avoir le même compte sur deux appareils mobiles en même temps. De plus, aucune fonctionnalité ne permet de transférer l'historique d'un appareil à un autre.

viberviberviberviber

Il existe cependant une différence qui peut s'avérer fondamentale pour certains : des clients pour Windows, Linux et OS X. Il s’agit de l’un des grands avantages de cette solution car ils permettent de continuer sur un ordinateur des discussions commencées sur un smartphone. Si vous êtes par exemple en train de surfer sur le web, vous pourrez ainsi répondre à un message directement avec votre clavier, plutôt que de saisir le téléphone et de répondre plus lentement avec le clavier virtuel.

viber viber

Ces deux clients peuvent se montrer particulièrement pratiques et fonctionnent avec un système de vérification du compte : après leur installation, ils demandent un code de confirmation qui sera envoyé par Viber sur votre appareil mobile. Une fois validé, ce code créera un appairage et les discussions seront alors synchronisées. Mais attention, ce dernier point montre souvent un comportement étrange. Vous ne récupérerez pas l’intégralité de vos conversations, et ces dernières ne s’affichent parfois que partiellement, en ne laissant par exemple que les images échangées. Par contre, toutes les nouvelles conversations apparaîtront bien sur l'ensemble des clients connectés.

Des conversations en retrait mais des appels gratuits 

Viber se différencie aussi de WhatsApp sur plusieurs points, tandis que sur d’autres, l’application rattrape seulement son « retard ». Par exemple, la récente version majeure 4.0 permet de créer des groupes contenant jusqu’à cent contacts, contre cinquante pour WhatsApp. Les notes vocales sont également de la partie. Cependant, en-dehors du fond d’écran que l’on peut personnaliser pour chaque conversation, Viber ne donne pas accès à de multiples réglages, notamment sur ce qui touche aux notifications personnalisées. Par ailleurs, les photos, vidéos et la position géographique peuvent être envoyées, mais si l’application ne gère pas l’envoi de contacts, elle permet cependant d’envoyer des « griffonnages ».

viberviberviber

Viber ne présente pas non plus certaines particularités comme la diffusion d’un message à tous les contacts ou la possibilité de définir un statut. L’application affiche cependant la dernière connexion d’un contact, mais ce réglage peut être désactivé dans les options. Toutefois, Viber propose une fonctionnalité importante que ne possède pas WhatsApp : il permet de passer des appels.

La qualité de ces derniers se fera toujours en fonction de la bande passante disponible et donc du réseau. Durant nos essais, nous avons pu constater que le niveau était plutôt bon, mais effectivement très aléatoire. En Wi-Fi, la question se posera beaucoup moins. Cependant, la qualité reste en retrait face à certaines solutions comme Skype et FaceTime Audio. Notez en outre que si vous passez un appel depuis un client Windows ou OS X, vous pourrez transférer l'appel vers l'application mobile, et vice versa.

Un financement très différent du service 

Autre différence avec WhatsApp : le financement du service. Viber est dans l’absolu une application totalement gratuite. Son utilisation de base ne nécessite pas de sortir la carte bleue. Cependant, l’application peut permettre d’acheter des crédits de communication ainsi que des Stickers qui, dans les grandes lignes, sont de grandes émoticônes. Concernant les crédits, ils permettent tout simplement, à l’instar de Skype, de téléphoner sur des lignes fixes ou mobiles classiques, pour des sommes modiques. Par exemple, appeler un téléphone aux États-Unis coûtera 1,7 centime la minute, vers le Japon le tarif passe à 2 centimes pour les fixes et 13 centimes pour les mobiles. Autant de tarifs qui peuvent être consultés depuis le site officiel, mais sans tableau de synthèse. C’est très légèrement moins cher que Skype, même si ce dernier propose des formules d’abonnements qui, elles, se montrent plus avantageuses.

viberviberviberviber

Concernant le support des plateformes mobiles, Viber fait jeu égal avec WhatsApp. On trouve ainsi des clients pour iOS, Android, Windows Phone, BlackBerry, Nokia S40 et même Bada. Attention cependant en ce qui concerne BlackBerry, car seules les versions 5 et 7 du système sont supportées. BlackBerry 10 est pour l’instant absent. Et la possibilité de supprimer votre compte ? Elle est bien présente, dans les paramètres de l’application.

par Vincent Hermann Publiée le 22/01/2014 à 18:18