Messageries mobiles : laquelle choisir ?

Line est la troisième grande application à rejoindre ce dossier. Si elle était encore à peine connue l’année dernière, elle rencontre un succès foudroyant, notamment cette année où elle est devenu beaucoup plus visible dans le monde occidental, notamment grâce à une grande efficacité de son service de presse. Cette application est en effet partie du Japon et s’attaque à la concurrence un peu partout dans le monde.

Un fonctionnement façon Kik... 

Line ne fonctionne pas tout à fait sur le modèle de WhatsApp et Viber et se rapproche de Kik. Il ne s’appuie donc pas sur un numéro de téléphone mais sur un compte. L’application laisse le choix entre la création d’un compte maison ou l’utilisation de Facebook pour gagner du temps. Toutefois, ce dernier cas comporte un souci inhérent au réseau social : si l’utilisateur souhaite un jour supprimer son compte Facebook, il perdra son identifiant pour les services associés.

linelinelineline

Créer un compte ne permet pas cependant de se passer du numéro de téléphone. Comme une bonne partie des applications de ce dossier, Line se sert quand même de cette donnée comme point de repère. Il sera donc possible de lier son compte à des applications sur les ordinateurs (nous y reviendrons) mais pas d’avoir plusieurs appareils mobiles partageant le même compte. En outre, comme pour WhatsApp et Viber, Line peut scanner le répertoire de l’utilisateur pour repérer automatiquement les contacts possédant l’application.

... mais avec les avantages de Viber 

Line est un sérieux concurrent car il bénéficie des mêmes avantages que Viber : il est disponible sur les plateformes principales et dispose de clients pour les ordinateurs. On peut donc l’installer sur iOS, Android, Windows Phone, BlackBerry et même sur les Asha de Nokia pour la partie mobile. Côté Mac et PC, des clients pour OS X et Windows existent, et même une variante spécifique pour Windows 8. Cette dernière autorise donc une utilisation purement tactile sur les tablettes et ordinateurs portables Windows 8 et 8.1. Un atout qui peut s'avérer important et le met à égalité avec Viber dans ce domaine, sauf sur un point : ces clients ne sont pas disponibles en français (seuls l'anglais et l'espagnol sont de la partie).

line line

La synchronisation des messages est en outre meilleure que celle de Viber. En effet, si vous installez par exemple le client Windows ou OS X, l'ouverture d'une session de discussion avec un contact rappellera automatiquement l'ensemble de l'historique. Un très bon point qu'on ne retrouve pas chez son concurrent.

Le fonctionnement global en fait un concurrent assez direct de Viber. La synchronisation des messages entre les différents clients fonctionne très bien et l’application se montre fiable à cet égard. On regrettera une fois de plus que Linux ne soit pas concerné et que l’impasse soit faite. Autre comparaison directe : la fonction d’appel qui permet une communication gratuite (purement VoIP) entre deux contacts. Cependant, pas question ici d’appeler vers des fixes et des mobiles.

Nombreuses options de partage et mini-réseau social 

Mais comparer Line à Viber serait trop simpliste car son éditeur a décidé d’aller bien plus loin. D’une part, les conversations donnent accès à pléthore de fonctionnalités. Il est ainsi possible de créer des conversations de groupes, de bloquer un contact ou uniquement les notifications associées, de modifier son nom dans la liste, d’envoyer évidemment des photos et des vidéos mais également des messages audio, des notes ou encore sa position géographique, de placer un contact en favori ou encore de créer des albums photo qui pourront être réutilisés.

linelineline

Si Line se veut aussi complet, c’est qu’il dispose d’une différence majeure vis-à-vis de ses concurrents : un réseau social. On ne parle pas ici d’un Facebook et de sa montagne de possibilités, mais d’un réseau simplifié allant directement à l’essentiel. On peut s’en passer, mais ceux qui utilisent régulièrement l’application y trouveront éventuellement un moyen de partager rapidement certaines informations.

Cette « Timeline » servira dans la plupart des cas à publier uniquement du texte accompagné ou non de quelques photos. Notez que l’on peut ajouter des comptes officiels de personnalités, de clubs de foot, d’entreprises ou d’organisation. Les informations partagées fonctionnent à la manière de pages Facebook.

linelineline

« Stickers, Stickers, qui veut mes Stickers ? »

Line propose également quelques fonctionnalités plus « branchées ». Par exemple, en plus de proposer un QR Code pouvant servir d'identifiant, les smartphones qui disposent d’une puce NFC pourront s’ajouter mutuellement sous Line en les remuant l’un à côté de l’autre. L’application peut également être accompagnée de nombreux jeux gratuits qui sont utilisables à travers le compte Line. Le reste entre cependant dans la partie payante car l’application propose un nombre très important de « stickers ». Chaque pack coûte 1,79 euro dans la plupart des cas et contient plusieurs dizaines de stickers.

Concernant la gestion du compte, elle se révèle assez souple. On peut par exemple choisir de partager ou non la photo d’identification ou changer le nom sous lequel on apparaît pour ses contacts. Côté confidentialité, plusieurs options intéressantes sont proposées, comme le verrouillage par code secret, le rejet automatique des messages provenant de personnes qui n’ont pas été ajoutées ou encore l’effacement de l’historique des messages. Enfin, et c’est un bon point, Line autorise la suppression complète du compte directement depuis l’application mobile.

Globalement, Line est une très bonne solution de messagerie de par sa disponibilité et ses fonctionnalités. L’interface pourrait être légèrement modernisée mais ce n’est sans doute qu’une question de temps. Certains se tourneront sans doute vers des solutions moins complètes et plus simples, mais Line est un concurrent à suivre de près tant son évolution est rapide.

par Vincent Hermann Publiée le 22/01/2014 à 18:18