AMD, NVIDIA et Intel : on fait le point sur ce qui nous attend

Après une légère pause de quelques semaines, le monde des nouvelles technologies, qui ne s'arrête jamais vraiment, s'apprête à vivre de gros chamboulements. En effet, la période du mois d'août est en général l'occasion de préparer le nettoyage des stocks à l'occasion de la rentrée, avant le début d'un marathon qui débutera dès les premiers jours de septembre pour ne s'arrêter qu'une fois Noël passé... avant de reprendre de plus belle à l'occasion du CES. 

Les constructeurs vont ainsi nous dévoiler sous peu leur stratégie pour les mois à venir et leurs gammes de produits qui vont tenter de révolutionner le genre et de nous séduire afin de finir sous le sapin. Mais les salons tels que l'Intel Developer Forum ou le Developer Summit d'AMD vont aussi nous permettre d'en savoir plus sur la stratégie à plus long terme de tout ce petit monde, avant une année 2014 qui s'annonce déjà comme très excitante à tous niveaux, entre nouveautés et croisement des chemins entre ARM et X86 sur fond de changements profonds des habitudes des consommateurs. 

Mais avant que tout cela ne commence, nous avons décidé de nous arrêter un peu et de faire le point sur toutes les dernières annonces, les roadmaps à plus ou moins long terme, déjà publiées ou non et le jeu d'échecs qui se joue en trame de fond.

Processeurs FX : des modèles à 220 watts de TDP, la fin d'une époque ?

Commençons tout d'abord par AMD, qui, comme nous avons déjà eu l'occasion de l'évoquer, devrait vivre une fin d'année assez tranquille, tout du moins pour le marché des CPU. Le constructeur n'a en effet rien de nouveau à nous mettre sous la dent pour le moment, les différentes déclinaisons de sa nouvelle architecture Steamroller n'étant pas attendues avant 2014, en retard par rapport à ce qui était prévu au départ :

AMD Roadmap 2014

Comment AMD voyait son avenir en 2011 

La gamme FX ne devrait ainsi pas connaître de nouveautés cette année, outre les deux modèles FX-9370 et FX-9590 à 220 watts de TDP lancés il y a quelques semaines histoire de combler le vide. Ceux-ci sont désormais disponibles sur le marché français et si Rue du Commerce ou Top Achat ne proposent que des bundles, LDLC permet pour sa part d'effectuer une commande des CPU seuls, à 309 € et 819 € respectivement. Des tarifs assez importants alors qu'AMD est assez souvent choisi pour sa capacité à être bien plus accessible qu'Intel. Il sera intéressant de voir si le succès aura été au rendez-vous. 

Certains se demandent alors si la gamme FX survivra à 2013. AMD qui commence semble-t-il à digérer la période Bulldozer, n'a pour le moment dévoilé aucune roadmap à plus long terme de manière officielle. Il est donc assez difficile de le dire avec assurance, mais l'on sent clairement un manque d'intérêt pour le haut de gamme chez la marque en ce moment, hormis pour ce que cela permet en terme de communication. La nouvelle équipe aurait-elle envie de faire table rase avec l'arrivée des prochaines générations ? Elle n'a en tous cas pas caché sa volonté de ne pas voir ses derniers bébés testés par la presse.

AMD Vishera FX

Heureusement, quelques-uns ont néanmoins eu l'occasion de le faire, comme nos confrères d'Hardware Canucks. Et force est de constater que bien que le FX-9590 soit parfois entre le Core i7 4770K et le Core i7 3960X, il est aussi parfois bien en retrait, notamment dans les jeux. Un point qui passera assez mal, surtout lorsque l'on analysera la consommation de la machine qui pointe à près de 250 watts, soit plus de deux fois ce qui est affiché avec un Core i7 4770K et 33 % de plus qu'avec un Core i7 3960X.

Kabini et Temash en embuscade : la réussite de cette fin d'année... ou pas ?

Du côté des APU, les choses sont un peu plus roses, malgré quelques retards. L'entrée de gamme devrait se déployer de manière un peu plus importante chez les revendeurs dans les mois à venir, avec les puces en 28 nm de la génération Kabini / Temash (voir notre dossier). Pour le moment, c'est encore assez peu le cas puisque l'on a seulement droit à une machine compacte de chez Acer ou une autre chez HP, et rien de bien concret pour ce qui est des PC de bureau ou des tablettes.

La rentrée et le renouvellement des stocks devraient néanmoins favoriser les choses, même si certains constructeurs comme ASUS nous ont indiqué ne pas avoir décidé de proposer de tels modèles en France pour le moment, faute de demande de la part des revendeurs. MSI nous avait de son côté précisé il y a quelques semaines qu'il se concentrait sur des modèles spécifiques « Full AMD » de cœur de gamme comme son GX60 référencé à moins de 1000 €.

AMD roadmap mai 2013

Outre les solutions pour les ordinateurs portables, nous attendons donc surtout des initiatives du côté des machines tout-en-un et des Mini PC avec des constructeurs tels que Zotac et une mise à jour de ses Zbox AD06 (voir notre test), AD12 et AD13, Shuttle, ou même Gigabyte qui s'était lancé dans la danse pendant le Computex avec son Brix. Celui-ci n'est pour autant disponible pour le moment qu'en différentes déclinaisons à base de puces Intel.

Kaveri toujours en attente : vivement le Developer Summit, le FM2+ pour 2014

Du côté du cœur de gamme, c'est un peu différent. Richland est arrivé sur le marché d'abord pour les ordinateurs portables (voir le GX60 de MSI), puis ensuite pour les PC de bureau, sans franchement impressionner. Il faut dire que ce n'était qu'un plan de secours afin de combler le retard de la véritable nouveauté : Kaveri. Gravée en 28 nm, celle-ci disposera de cœurs Steamroller, d'une puce graphique de nouvelle génération, de la gestion de la mémoire unifiée... bref, enfin un peu de quoi nous donner envie.

MSI Full AMD GX 60 Richland MSI Full AMD GX 60 Richland

Malheureusement, si Haswell a vu le jour chez Intel au début de l'été, il faudra attendre Kaveri encore de nombreux mois puisqu'AMD a précisé récemment que les livraisons seraient effectuées pour une disponibilité pendant le premier trimestre 2014. Il faudra donc se contenter de Richland pour le moment, en espérant que la relève sera vraiment à la hauteur lorsqu'elle arrivera.

On devrait heureusement en apprendre un peu plus à l'occasion du Developer Summit de la société qui a récemment été décalé de juin à novembre. Il aura ainsi lieu du 11 au 14 à San Jose. Le programme n'est pour le moment pas encore connu de manière détaillée mais l'année dernière avait été riche en annonces, espérons que ce sera aussi le cas cette année et qu'elles déboucheront sur un peu plus de concret. Vous pourrez retrouver l'ensemble de contenu vidéo de l'édition 2012 par ici.

De nouveaux formats évoqués par AMD, combien ont vu le jour ?

Cela risque néanmoins d'être compliqué à moins de continuer de jouer des tarifs et des bundles de jeux pendant les quatre prochains mois, ce qui ne devrait pas être dans l'intérêt des marges de la société. Les fabricants de cartes mères, eux, commencent déjà à préparer l'arrivée du nouveau socket FM2+, qui peut aussi bien supporter la génération FM2 (Trinity, Richland) que celle pour laquelle il a été conçu : Kaveri. Le support du PCI Express 3.0 sera alors de la partie (enfin !) et de nouveaux chipsets comme l'A88X sont aussi attendus afin de gonfler un peu les capacités des produits qui seront annoncés.

Bien que certains, comme ASUS, aient déjà effectué quelques annonces, tout devrait véritablement débarquer d'ici le mois d'octobre dans le meilleur des cas.

ASUS A88XM-A

L'A88XM-A d'ASUS exploite le nouveau chipset A88X et le socket FM2+

Quoi qu'il en soit, on devrait commencer à voir quelques démonstrations en parallèle de l'Intel Developer Forum de San Francisco qui se tiendra dans moins d'un mois et qui est toujours l'occasion pour AMD de réunir la presse dans un hôtel avoisinant afin de lui montrer ses nouveautés à venir. On peut aussi espérer un lancement officiel avant la fin de l'année, même si la disponibilité ne sera pas effective. Une décision qui est encore à prendre (ou pas), mais qui ne serait pas une première pour la marque.

2014 : le début du renouveau et de l'ARM dans les serveurs

Courant 2014, on devrait commencer à entendre parler un peu plus de la suite, comme Carrizo qui semble être le nom de code du remplaçant de Kaveri, mais aussi Amur, Bhavani et l'architecture Excavator. Et sans doute les produits qui suivront ainsi que d'autres initiatives qui profiteront des effets des embauches récentes de la société, mais aussi de la direction prise ces derniers mois comme le choix de miser en partie sur ARM du côté des serveurs avec l'arrivée d'Opteron 64 bits qui n'auront plus rien à voir avec X86 :

AMD Serveur Roadmap

Les dernières roadmaps évoquent en effet « Warsaw » sur le haut de gamme, qui ne sera qu'une évolution en 32 nm des Opteron actuels, avec 12 à 16 cœurs Piledriver. Un point inquiétant puisque rien d'autre ne semble prévu pour le 2P/4P après cela. Steamroller devrait par contre faire son apparition sur le segment 1P dès le début de l'année prochaine, là encore avec une adaptation de Kaveri connue sous le nom de code « Berlin ».

Mais la révolution viendra sans doute de ce remplacement des X1150 et X1250 par les SoC « Seattle » dans la seconde partie de l'année. Ceux-ci exploiteront des cœurs Cortex-A57, le tout étant gravé là encore en 28 nm. Espérons que l'on pourra alors enfin commencer à  parler de renouveau, après plusieurs années de descente aux enfers du Texan dans le monde des CPU... alors que les concurrents préparent aussi leurs armes.

par David Legrand Publiée le 14/08/2013 à 14:21