PS4 et Xbox One : LE dossier comparatif

Comme Microsoft, Sony a organisé deux conférences afin de présenter sa console. La première tenue au mois de février avait d'ailleurs réussi l'exploit de nous dévoiler la PlayStation 4... sans jamais la montrer. Le constructeur nippon s'était alors attardé sur les détails techniques de sa bête. La seconde se tenait quelques heures après celle de Microsoft, en marge de l'E3, et nous a permis de connaître le design et surtout le prix de la machine japonaise

La PlayStation 4 débarquera le 29 novembre au prix de 399 euros

Difficile de savoir si ce coup était prémédité, mais Sony a secoué son petit monde en annonçant que la PlayStation 4 sera lancée au tarif de 399 euros le 14 novembre en Amérique du Nord et le 29 novembre en Europe. Pour ce prix nous aurons le droit à la console accompagnée d'une manette, par contre le capteur PlayStation Camera n'est pas fourni. Pour l'obtenir, il faudra rajouter 49 euros au tarif de base. Contrairement à la Xbox One, la PlayStation 4 ne dispose pas de bundles spécifiques au lancement. 

PlayStation 4

Les revendeurs affichent bien entendu ce tarif conseillé de 399 euros, mais depuis début août, ils précisent que les précommandes enregistrées n'ont aucune garantie d'être livrées à temps pour le lancement officiel de la console. Les jeux sont quant à eux affichés pour la plupart aux alentours de 70 euros, à l'exception notable de Just Dance 2014 qui se négocie à partir de 49,90 euros.

Un design qui se veut moins brut que celui de la Xbox One

Côté design, Sony continue dans le minimalisme apparu avec la PlayStation 2. Tout comme ses deux ainées, la PlayStation 4 reprend l'allure d'un monolithe noir, un support optionnel sera d'ailleurs disponible afin de permettre de garder la console debout. 

À l'instar de la Xbox One, la PlayStation 4 arbore des surfaces mates ainsi que d'autres brillantes aptes à capter toutes les empreintes digitales de votre entourage. On notera également que Sony intègre un lecteur Blu-ray de type « slot-in », dissimulé dans la tranchée qui sépare la façade de la machine en deux parties.

PlayStation 4 PlayStation 4

Sony a également dévoilé les dimensions de sa PlayStation 4. Celle-ci se veut relativement compacte : 305 x 275 x 53 mm, le tout pour 2,8 kg. À titre de comparaison, la PS3 Slim affiche : 290 x 290 x 65 mm. De son côté, la Xbox One est significativement plus encombrante : 344 x 263 x 80 mm pour 3,2 kg.

L'architecture n'apporte rien d'original

Si on la compare avec la Xbox One, la connectique de la PlayStation 4 est un peu plus pauvre. Cela dit, on y retrouve tout de même l'essentiel avec deux ports USB 3.0, une sortie HDMI, un connecteur S/PDIF, un port réseau Gigabit, du WiFi 802.11n et même du Bluetooth 2.1. 

L'architecture matérielle est quant à elle assez proche de celle de sa concurrente américaine, et pour cause : c'est également AMD qui fournit les éléments pour réaliser le SoC de la PlayStation 4. On y retrouvera donc une partie CPU basée sur l'architecture Jaguar et dotée de 8 cœurs cadencés à 1,6 GHz, exactement comme la Xbox One, à la fréquence près. Concernant le GPU, peu de précisions sont disponibles, on saura simplement qu'il s'agit d'une puce de type « Next Gen Radeon » dotée de 1152 unités de calcul à 800 MHz. Ce SoC s'accompagne de 8 Go de GDDR5 cadencée à 2750 MHz, mais ne dispose pas d'eSRAM, contrairement à la Xbox One.

PlayStation 4

Côté stockage, Sony a également opté pour un disque dur de 500 Go, mais permet de le remplacer facilement par un autre de plus grande capacité, ou par un SSD pour les plus fortunés. La seule contrainte étant d'utiliser un support de stockage de 2,5 pouces ainsi que l'adaptateur fourni.

La manette s'inspire de la PlayStation Vita, qui devient un compagnon de choix

Sony profite également du renouvellement de sa console pour rafraîchir sa manette DualShock. Celle-ci évolue en douceur au niveau de ses fonctionnalités, et ne se distingue de l'ancienne version que par la présence d'un pavé tactile capacitif à deux points de contact. De manière générale, elle est largement inspirée de la PlayStation Vita. Autre détail, une barre lumineuse située à l'arrière de la manette permettra de distinguer chacun des joueurs grâce à un code couleur.  Malheureusement, il ne sera pas possible de l'éteindre.

On notera également l'ajout d'une prise jack de 3,5 mm afin d' y relier le kit oreillette fourni avec la console. Dans le cas contraire, il sera toujours d'utiliser le microphone et le haut-parleur intégré à la manette. Vendue 59,90 euros, la manette sera disponible en trois couleurs : noir bleu et rouge.

PlayStation Daul Shock 4 Manette PlayStation 4 Manette PlayStation 4

La PlayStation Vita pourra également servir de manette de luxe pour la PlayStation 4. Il sera en effet possible d'interagir sur la PS4 depuis la console portable, mais cette dernière profitera surtout de la fonction « Remote Play ». À l'instar de ce que propose NVIDIA avec sa SHIELD, il sera possible de jouer aux titres de console de salon sur celle portable, à condition que les deux soient sur le même réseau.

Tous les jeux de la PlayStation 4 seront nativement compatibles avec cette fonctionnalité si l'on en croit les représentants de Sony. Les mauvaises langues diront que c'est un moyen rapide d'étoffer le catalogue de la Vita, et ce, à moindres frais, pour les autres, la fonctionnalité apparaîtra comme des plus sympathiques.

PlayStation 4 Eye

Sony compte également sur le PlayStation Camera pour concurrencer Kinect. Si le second ne dispose que d'un seul capteur avec une définition de 1920 x 1080 pixels, la solution de Sony se base sur deux objectifs affichant une définition de 1280 x 800 pixels avec un taux de rafraichissement de 60 images par seconde. Une batterie de quatre micros y est également intégrée afin de récupérer le son ambiant. Selon Sony, cette solution permettrait de détacher plus facilement le joueur de son environnement. On ne demande qu'à juger sur pièce.

par PCi Labs Publiée le 21/11/2013 à 17:00