Windows 8 : au cœur de l'OS controversé de Microsoft

Le Bureau devient une application comme les autres dont la vignette est située par défaut en bas à gauche. Lorsqu’on le lance, on atterrit sur une interface très similaire à celle de Windows 7 :

windows8

La différence notable est que le menu Démarrer a disparu. Le Start Screen le remplace intégralement. Pour le lancer, il suffit d’envoyer sans réfléchir son curseur en bas à gauche puis de cliquer, ou d’appuyer sur la touche Windows.

Chaque application peut en revanche être épinglée sur la barre des tâches, comme dans Windows 7. Pour ce faire, deux méthodes :

  • Faire un clic droit depuis l’icône sur le Start Screen puis choisir l’option idoine en bas à droite
  • Faire un clic droit sur l’icônedans la barre des tâches si elle est déjà lancée, puis cliquer sur Épingler

Par la suite, il sera alors possible de lancer l’application depuis la barre des tâches sans plus passer par le Start Screen.

La suppression du menu Démarrer sera perturbante pour les habitudes prises depuis des années sous Windows. Pour autant, l’utilisation qui en était faite influera largement sur le degré de « pénibilité ».

En effet, à partir de Vista, on pouvait chercher un élément entièrement au clavier en servant de l’indexation des contenus. Ainsi, on pouvait appuyer sur la touche Windows, puis sur quelques lettres pour écrire le début du nom d’un document ou d’une application, puis en Entrée pour valider le résultat. Ce comportement peut être repris tel quel dans Windows 8 :

windows8 start screen

Techniquement, le temps nécessaire au lancement d’une application hors des raccourcis ne change pas. Évidemment, sans passer par un logiciel tiers, appuyer sur la touche Windows basculera toujours sur le Start Screen.

par Vincent Hermann et Jérôme Bosch Publiée le 27/11/2012 à 14:36