Windows 8 : au cœur de l'OS controversé de Microsoft

Si vous êtes intéressé par une machine sous Windows 8, cela peut concerner un ordinateur fixe, portable ou une tablette. Pour les portables et tablettes, il se peut que vous ayez à faire face à Windows RT, un Windows 8 spécifique pour l’architecture ARM.


surface

 

L’architecture ARM est très commune dans le monde de la mobilité, et notamment dans les smartphones qu’elle a littéralement envahis. Ils ont des avantages importants en termes de rapport performances/watt même s’ils restent moins puissants que les processeurs classiques, beaucoup plus adaptés aux calculs lourds. Mais au sein d’une tablette, ils ont tout leur sens et Microsoft a donc créé une version spéciale de Windows pour en profiter.

 

La présence de ce Windows crée toutefois une certaine confusion dans les appellations et sur ce qu’il est possible de faire sur ces machines. Car la grande différence de Windows RT est que les applications classiques Win32 ne pourront pas être installées ou exécutées. Cela demande donc à l’utilisateur de faire un véritable choix même si les achats de tablette se font globalement dans un but spécifique. Beaucoup sont habitués maintenant, avec l’iPad et les modèles Android, à considérer qu’une ardoise (et les dérivés convertibles/hybrides) est accompagnée d’une logithèque spécifique.

 

Vous trouverez ci-dessous une liste de questions et réponses pratiques qui devraient vous aider à choisir.

Je veux continuer à utiliser mon PC avec des applications classiques, dois-je renoncer à Windows 8 ?

Non, pas forcément. Si vous avez un PC classique, l’installation de Windows 8 ne devrait rien changer pour vos applications Win32 habituelles. Le Bureau est toujours présent, même s’il n’est plus l’interface qui se lance au démarrage. Cependant, vous pourrez toujours installer les applications ou les jeux que vous voulez : tout ce qui était faisable sous Windows 7 continue à l’être sous Windows 8.

Mais, du coup, quels sont les avantages de passer à Windows 8 ?

Pour une utilisation classique, Windows 8 est plus performant à machine égale, et son démarrage est plus rapide. L’Explorateur est plus poussé et certaines capacités, comme la mise en pause des copies et déplacements de fichiers, ont été ajoutées. Il faut savoir toutefois que l’interface de Windows 8 apporte de nombreux changements et que des habitudes, parfois ancrées depuis longtemps, seront à revoir.

Le Start Screen pourra être un apport pour certains et un élément inutile pour d’autres. En tant que tel, il représentera surtout une synthèse d’informations. Les applications intégrées et celles provenant du Windows Store peuvent afficher des informations condensées pour offrir à l’utilisateur une vue d’ensemble de ce qui est en attente.

Cela dépendra en clair de vos envies et de vos besoins. Le facteur « nouveauté » jouera toujours une part importante dans la décision. De même que le facteur financier, mais la mise à jour vers Windows 8 Pro est proposée à 29,99 € jusqu'au 31 janvier 2013.

Dans le Windows Store, y a-t-il des applications différentes pour Windows 8 et Windows RT ?

C’est la question qui revient le plus souvent et qui génère le plus de confusions. La réponse est simple : non.

Dans le Store de Windows 8/RT, les applications proposées sont développées sur la base d’un socle unique, baptisé WinRT. Toute application créée de cette manière peut s’exécuter sur la totalité des machines Windows 8 ou RT, quels que soient ses capacités matérielles ou son type de processeur. Il existera des fiches d'applications Win32, mais l'utilisateur verra vite la différence : il s'agira de liens vers le site de l'éditeur et il ne sera pas possible de récupérer directement l'application depuis le Store.

Il s’agit véritablement du trait d’union entre les machines X86 et ARM. Nous avons pu observer que beaucoup croient en effet que des compilations spécifiques pour puces ARM devront être faites pour les machines Windows RT. C’est une erreur : si 20 000 applications par exemple sont disponibles dans le Store, cela signifie qu’elles le sont aussi bien pour un PC traditionnel que pour les tablettes X86 ou ARM.

Notez toutefois que les développeurs auront la possibilité, s'ils le souhaitent, de bloquer la diffusion d'une application à une plateforme particulière. Dans la pratique, ce genre de cas devrait être rare. En outre, certains développements pourront viser des capacités qui n'existent pas sous ARM. Par exemple, un jeu qui exploiterait des fonctions très récentes de DirectX.

Mais alors, Windows RT c’est quoi exactement ?

Dans les grandes lignes, un Windows 8 spécifique à la plateforme ARM. La parité fonctionnelle est quasi-complète, mais la source de confusion provient d’une différence majeure : bien que le Bureau soit présent et exploitable, il est impossible d’y installer des applications Win32 classiques.

Quel intérêt alors d’acheter une machine Windows RT ?

La question à se poser surtout serait : quel intérêt pour vous d’acheter une tablette ? Ce sont vos besoins qui dictent l’achat. Car on pourrait finalement se demander quel est l'intérêt d’acheter un iPad puisque les applications classiques d’OS X ne peuvent pas y fonctionner. Même chose avec une tablette Android.

En termes d’intérêt, la synchronisation sera le maitre mot. Si vous possédez un PC sous Windows 8 et une tablette Windows RT, toutes les applications provenant du Store, ou mêmes incluses par défaut dans le système seront synchronisées. Leur état sera commun à toutes les machines, et une lecture commencée par exemple sur un PC pourra se poursuivre sur tablette. Même chose pour les contacts, les agendas, les emails, les clés Wi-Fi, le thème du Bureau et d'autres informations de ce type.

À quoi doit-on s’attendre réellement quand on achète une tablette Windows 8 ou RT ?

Le plus simple est de considérer qu’on achète une tablette et donc un environnement fait pour le tactile. Lorsque vous manipulez un iPad ou une tablette Android, vous utilisez un environnement conçu pour cet usage spécifique. Même situation avec Windows 8/RT : le Start Screen est l’écran d’accueil et les applications disponibles ont été conçues pour le tactile.

On peut considérer deux exceptions :

  1. Les tablettes Windows 8, donc avec processeurs Intel, permettront l’installation d’applications classiques. Cette faculté devrait notamment être appréciée des professionnels. Mais si l’on souhaite se servir d’une tablette comme source tactile d’informations, les applications Win32 seront en grande majorité inadaptées à un tel usage.
     
  2. Les machines hybrides tablette/portable, qui permettront de reprendre une activité classique de « PC » et où l’installation d’applications Win32 aura tout son sens.

Selon nous, la vraie méfiance devra se faire sur une catégorie très particulière de machines : les hybrides ARM. Comme nous l’indiquions la semaine dernière, ces machines pourront s’utiliser comme des ordinateurs portables (donc avec clavier et souris), mais seront incapables de faire fonctionner des applications Win32, ce qui en limitera l’intérêt.

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez à les formuler dans les commentaires ou à nous les faire parvenir par email. Ce dossier pourra alors être complété pour couvrir d’autres aspects incompris du système.

par Vincent Hermann et Jérôme Bosch Publiée le 27/11/2012 à 14:36