du 14 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Il est développé par l'Alliance for Open Media et la version 1.0 d'AOMedia Video Codec a été mise en ligne en mars dernier, après trois ans de travail. Selon ses concepteurs, il serait 30 % plus performant que H.265 et VP9.

Via TestTube, il est désormais possible d'activer AV1 et ainsi de « consommer moins de données » affirme Google, sans donner le moindre chiffre par contre. Trois choix sont proposés : automatique, vidéos SD uniquement (480p ou moins) ou bien toujours utiliser AV1.

Pour en profiter, il faut néanmoins disposer d'un navigateur compatible. Chrome 70 (qui vient tout juste d'arriver en bêta) au minimum ou les nightlies de Firefox datant du 13 septembre au moins sont compatibles, à condition d'activer les options media.av1.enabled et media.mediasource.experimental.enabled dans le navigateur de Mozilla.

Une liste de lecture contenant des vidéos compatibles avec le codec AV1 est disponible par ici.

YouTube permet de tester le codec AV1 afin de consommer moins de données
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

La série anglaise fera son retour dans deux semaines, avec une nouvelle actrice dans le rôle principal : Jodie Whittaker.

La diffusion du premier épisode est programmée pour le 7 octobre pour un épisode d'un peu plus d'un heure (The Woman Who Fell To Earth). Neuf autres sont attendus.

Chez nous, c'est toujours France 4 qui est en charge de la diffusion de Doctor Who. Largement critiquée pour son retard sur la version originale (voir ici ou ), la chaîne publique a semble-t-il décidée de revoir sa stratégie.

Ainsi, elle vient d'annoncer que la saison 11 sera diffusée dès le 11 octobre à 22h25, mais en version originale sous-titrée (VOST). De quoi faire plaisir aux fans les plus impatients, même s'ils devront encore patienter quatre jours.

La date de la diffusion de la version française (VF) n'a pas contre pas été confirmée.

Copié dans le presse-papier !

Le quotidien compte obtenir des données confirmant une ingérence russe dans les commentaires adressés à la FCC, qui ont mené au retrait de la neutralité outre-Atlantique en juin. La plainte a été déposée devant un tribunal new-yorkais.

Selon le NYT, la FCC lui a mis des bâtons dans les roues, alors qu'il réclame ces archives depuis juin 2017. Il souhaite récupérer diverses données dont des adresses IP, l'horodatage et des journaux internes des serveurs du système de commentaires de la commission.

Ces commentaires sont au coeur d'un large débat entre démocrates et républicains.

Le président de la commission, Ajit Pai, nommé par Donald Trump, a longuement moqué la mobilisation massive d'internautes, d'organisations et de sociétés en faveur du principe de non-discrimination, estimant que la majorité des retours n'apportait rien au débat.

Il est lui-même devenu un sujet de moquerie et de nombreux memes au pic de la mobilisation, pour sa communication désinvolte et des positions perçues comme celles de l'industrie télécom.

Copié dans le presse-papier !

Microsoft continue d’améliorer Skype selon deux angles : supprimer les fonctions qui ne servent pas et remettre celles plébiscitées par le public. Et ce d’autant plus que la levée de boucliers a été conséquente après l’annonce de l’abandon de Skype 7.X.

L’éditeur continue de jouer la carte du consensus en mettant dans son application ce que les utilisateurs veulent. Un tournant si évident qu’on se demande vraiment pourquoi il n’a pas été fait plus tôt, beaucoup s’étant tournés depuis vers d’autres services.

C’est ainsi que reviendront, dans une prochaine mise à jour, les statuts de lecture classiques, mais enrichis pour l’occasion. On pourra donc sélectionner Actif, Absent, Ne pas déranger ou Masquer ma présence. En outre, un Mode silencieux bloquera les notifications, si l’on ne souhaite pas imposer un Ne pas déranger aux contacts.

Notez que Masquer ma présence fonctionne d’une manière particulière : vous ne pouvez pas voir les autres non plus. Microsoft veut construire un environnement de « confiance ». Dans les commentaires, on signale plutôt l’incohérence de cette fonction. L’éditeur dit avoir pris note du commentaire.

Microsoft évoque également le fonctionnement du statut Actif. Pour rester dans ce statut, il faudra se trouver dans l’application mobile ou, sur ordinateur, que le client soit ouvert et que le système détecte une utilisation du clavier ou de la souris.

Si une absence de quelques minutes est détectée, elle sera signalée comme telle, avec un petit point blanc dans la pastille verte du statut. Si elle se chiffre en heures ou en jours, le statut passe en Absent avec un cercle gris vide. En cas de déconnexion, de coupure réseau ou de longue absence, le statut passe en Inactif et indique là aussi la durée.

Une liste personnalisable de statuts sera également fournie, avec des suggestions : Travail à la maison, Ne se sent pas bien, En réunion, En train de manger, Dans les transports et même un Parle à ma main. La liste sera modifiable pour mieux correspondre aux habitudes des utilisateurs. Ces messages seront synchronisés sur tous les appareils.

Ces changements sont en cours de test dans le canal Skype Insiders. Ils seront ensuite déployés sur toutes les versions. On ne sait pas encore à quelle sauce sera mangé Skype pour Windows 10, parent pauvre de la flotte.

Copié dans le presse-papier !

Après le « contrôle technique » pour smartphones l'année dernière, le groupe passe la seconde et « investit dans la réparation express de smartphones ».

Il indique ainsi être « en négociations exclusives et avancées, en vue d’une prise de participation majoritaire dans WeFix », qui dispose notamment d'un réseau de 59 boutiques en France et en Belgique pour la vente et la réparation sur place.

Le but étant ensuite de développer son réseau de points de vente (il veut le doubler en deux ans) ainsi que des « corners » dans des enseignes Fnac et Darty.

L'opération devrait être finalisée dans les prochaines semaines, mais le montant de la transaction n'est pas encore connu.

Copié dans le presse-papier !

Édouard Philippe a dévoilé hier une batterie de mesures destinées à « accélérer la transition vers l’industrie du futur » (PDF).

Au programme, notamment : un « nouveau dispositif de soutien à l’investissement pour les dépenses de robotisation et de transformation numérique des PME (suramortissement de 40 % pendant 2 ans) », un milliard d’euros de prêts pour la transformation numérique des TPE-PME, l’extension du taux réduit brevet au logiciel, etc.