du 05 mars 2020
Date

Choisir une autre édition

La plateforme permet à ses annonceurs de ne pas être présents sur des vidéos évoquant certains sujets dit « sensibles ». Le tri est effectué par un algorithme maison, connu pour dégainer assez facilement, critiqué par de nombreux créateurs.

Le coronavirus s'est ajouté à la liste, comme le note The Verge qui évoque le cas de Youtubeurs ayant vu leur vidéos démonétisées ou faisant attention à ne pas prononcer « le mot en C » pour éviter de voir leurs revenus publicitaires s'envoler.

Un problème qui montre bien l'impact d'un tel modèle publicitaire, capable d'orienter les sujets évoqués ou non, les jugeant sensibles et donc soumis à une rémunération bien inférieure. 

Nos confrères précisent néanmoins que ce problème ne semble pas concerner des chaînes d'information, qui auraient donc droit à un traitement différent. 

YouTube démonétise des vidéos évoquant le coronavirus (Covid-19)
chargement Chargement des commentaires...