du 30 août 2019
Date

Choisir une autre édition

Dans un billet de blog, la plateforme de streaming explique qu'elle fait face à « une tendance préoccupante » : « la revendication manuelle agressive de très courts clips musicaux utilisés dans des vidéos monétisées. Ces revendications peuvent sembler particulièrement injustes, car elles transfèrent tous les revenus du créateur au demandeur ».

YouTube annonce donc du changement à venir à partir de mi-septembre : « nos politiques interdiront aux ayants droit d'utiliser notre outil de réclamation manuelle pour monétiser les vidéos des créateurs ayant une utilisation très courte ou non intentionnelle de la musique ». Seules les demandes manuelles sont concernées, pas celles réalisées automatiquement.

Plusieurs solutions s'offrent alors aux ayants droit : bloquer la vidéo, empêcher toute monétisation ou bien laisser la vidéo telle qu'elle est.

En empêchant les ayants droit de monétiser pour leur compte les vidéos de ce genre, YouTube espère qu'ils laisseront tranquilles des utilisations très brèves ou non intentionnelles. Les paris sont ouverts.

YouTube change les règles de Content ID suite à des « revendications manuelles agressives »
chargement Chargement des commentaires...