du 18 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

En avril, la SEC infligeait une amende de 35 millions de dollars à Altaba (ex-Yahoo) pour avoir tenté de dissimuler son piratage massif (3 milliards de comptes, excusez du peu).

C'est au tour la CNIL britannique (ICO, Information Commissioner Office) d'annoncer une amende de 250 000 livres (environ 286 000 euros) pour ne pas avoir « pris les mesures techniques et organisationnelles nécessaires afin de protéger les données de 515 121 utilisateurs [NDRL : de Yahoo! UK Services Ltd au Royaume-Uni] contre l'exfiltration » de leurs données.

« Les défaillances identifiées lors de notre enquête ne sont pas ce que nous attendons ou acceptons d'une entreprise traitant d'importants volumes de données personnelles » explique l'ICO. Le régulateur termine par une pointe d'humour : « Ce n'est pas la peine de verrouiller la porte si vous laissez la clé sous le tapis ».

Yahoo! UK écope d'une amende de 250 000 livres par le régulateur britannique
chargement Chargement des commentaires...