du 12 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

Xbox One : l'October Update est disponible

Depuis hier soir, les possesseurs de Xbox One peuvent mettre à jour leur console vers l’October Update.

Parmi les plus grosses nouveautés, notons le support d’Alexa via une skill à activer dans les options. Une fois en place, elle permet à une borne reliée au même réseau de récupérer des instructions vocales qui seront ensuite exécutées par la console, comme le lancement d’un jeu.

La mise à jour introduit également de nouveaux avatars, dont les options de personnalisations se veulent bien sûr beaucoup plus nombreuses : corpulence, genre, accessoires, coiffure, couleur de peau et de cheveux et ainsi de suite. Évidemment, un Avatar Store permet de compléter sa collection.

L’October Update ajoute en outre le support du Dolby Vision, le format HDR maison. Il est réservé aux services de streaming compatibles sur les modèles S et X de la console. Il faut également posséder une TV compatible, c’est-à-dire essentiellement un modèle 2017 ou 2018 provenant de chez LG ou Sony.

Enfin, quelques langues ont été ajoutées au Narrateur : espagnol, portugais, polonais, suédois et néerlandais. L’anglais s’enrichit de sa version australienne.

Comme toujours, la console se charge théoriquement de récupérer toute seule la mise à jour et de l’installer quand l’utilisateur est absent. Il est cependant possible d’aller vérifier sa présence pour déclencher manuellement son installation.

L’October Update ne devrait pas être affectée des mêmes problèmes que sur les PC Windows 10, qui ont conduit à son retrait. Contrairement aux ordinateurs classiques, la Xbox One ne possède que trois configurations matérielles différentes et un nombre beaucoup plus limité de paramètres.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le service a effectué un travail d'analyse, après avoir écouté 4 000 de ses utilisateurs plus tôt dans l'année. L'objectif étant de repenser les applications maison pour les rendre plus pratiques.

La mise à jour 54.0, qui vient de débarquer sur Android et iOS, est la concrétisation de ces évolutions, détaillées au sein d'un billet de blog. Le code a été entièrement réécrit, exploitant une nouvelle couche technologique (non détaillée).

L'équipe dit avoir cherché à alléger le design dans son ensemble, notamment pour simplifier la lecture des contenus. C'est après tout la fonctionnalité principale d'un outil comme Feedly, qui permet de s'informer à travers les flux RSS des différents sites.

Les fonctionnalités de sauvegarde et de « Marquer comme lu » sont plus simples d'accès, pouvant se faire désormais d'un simple glissé du doigt vers la gauche ou la droite dans les listes. Un appui long ouvrira un menu contextuel pour des actions complémentaires.

Les thèmes sombres étant à la mode, celui proposé a été légèrement amélioré. Un nouveau service de recommandation a également été mis en place afin de mieux aider à la découverte de sources qui peuvent vous intéresser.

La prise de notes et le surlignage sont disponibles, alors que la recherche avancée ou l'ensemble des fonctionnalités par équipe font leur entrée sur la version mobile. Enfin, une nouvelle intégration du service Pocket de Mozilla est proposée.

Copié dans le presse-papier !

C'est à peine un mois après la sortie en salle de Captain Marvel que l'on découvrira le dernier opus de la phase 3 du MCU, Avengers : Endgame.

C'est le nom finalement choisi pour la suite d'Infinity Wars, qui a été douloureux pour les fans de nombreux personnages. Ils attendent ainsi un retournement de situation, afin de changer la donne face à un Thanos tout puissant.

On voit dans cette première bande-annonce un Tony Stark aux abois, perdu dans l'espace. Les quelques Avengers encore sur le terrain semblent néanmoins bien décidés à continuer le combat, même si cela doit être le dernier.

On devrait découvrir au cours des mois de nouveaux aspects de l'histoire, notamment la manière dont Scott Lang (Ant Man) ou Carol Danvers (Captain Marvel) auront un rôle décisif à jouer. La révélation finale attendra mars, puis avril 2019.

Dans un autre coin de la galaxie c'est Doctor Who qui approche de la phase finale de sa onzième saison. Après de nombreux épisodes sans réels enjeux, malgré des personnages attachants, La bataille de Ranskoor Av Kolos (diffusé hier soir outre-Manche) va devoir convaincre les fans.

Ce dixième épisode sera suivi d'un spécial, non pas diffusé à l'occasion de Noël mais de la nouvelle année. Resolution nous promet de découvrir la créature « la plus dangereuse de l'univers » dont l'ADN avait été enterré sur Terre depuis des siècles.

Copié dans le presse-papier !

En fin de semaine dernière, plusieurs dirigeants de sociétés technologiques s'étaient retrouvés pour une table ronde sur des sujets d'actualité comme l'intelligence artificielle, la 5G et l'informatique quantique.

Satya Nadella (Microsoft), Sundar Pichai (Google), Safra Catz (Oracle), Steve Mollenkopf (Qualcomm) et Ginni Rometty (IBM) figuraient sur la liste des invités. Plusieurs officiels de la Maison Blanche étaient aussi présents : Larry Kudlow (conseiller économique de Trump), Robert Lighthizer (représentant au commerce) ainsi que le couple Ivanka Trump et Jared Kushner. La première est la fille du président, le second son gendre ; tous les deux sont de proches conseillers.

Donald Trump y a également fait une apparition confirme la Maison Blanche, sans donner le moindre détail supplémentaire. Nous n'aurons probablement pas de compte rendu de cette réunion puisqu'elle n'était pas ouverte à la presse.

Sundar Pichai a simplement déclaré qu'il s'agissait d'une « discussion productive et engageante sur le leadership américain sur les technologies émergentes ».

Copié dans le presse-papier !

En séance du 27 novembre, les sénateurs ont adopté un amendement du gouvernement (n°I-1021) au Projet de loi de finances 2019, supprimant trois taxes sur les chaînes de télévision et les stations de radio, relève Le Parisien.

Qualifiée de « cadeau fiscal », cette mesure doit alléger de 50 millions d’euros l’argent dû par ces entreprises à compter du 1er janvier 2020.

Comme le relève Le Parisien, une taxe progressive concernait les publicités TV, quand une autre demandait 54 435 euros aux radios avec un chiffre d’affaires publicitaires d’au moins 10 millions d’euros par trimestre (Europe 1, NRJ et RTL) et 894 500 euros aux chaînes facturant au moins 100 millions d’euros de réclames par trimestre, comme M6 et TF1.

Copié dans le presse-papier !

Le 6 décembre, le président Lenín Moreno estimait avoir assez de garanties de la part du Royaume-Uni pour que le fondateur de WikiLeaks puisse quitter son ambassade. S’il ne forçait pas l’activiste à partir, cette déclaration devait l’aider à écourter son séjour débuté il y a six ans.

WikiLeaks a rapidement réagi, accusant l’Équateur de vouloir « vendre » Jullian Assange aux Etats-Unis. « Le Royaume-Uni répète, comme toujours, la politique standard de l’Union européenne, qui est de demander la prison à perpétuité plutôt que la peine de mort. Ce n’est pas un accord. L’Équateur invente cette déclaration pour justifier une expulsion », a écrit le compte Twitter de l’organisation le 7 décembre.

Dans des messages suivants, elle tente encore de mobiliser les internautes pour protéger Assange et dénoncer ce qu’elle présente comme une manœuvre politique.