du 02 septembre 2019
Date

Choisir une autre édition

World of Warcraft Classic : un lancement compliqué, la situation s’améliore

Le lancement de World of Warcraft Classic ne sera pas passé inaperçu. Les premiers jours ont été difficiles, particulièrement en France à cause du faible nombre de serveurs mis en place par Blizzard.

On a pu voir rapidement fleurir ici et là des photos montrant les conditions de jeu, tout particulièrement quand il s’agissait d’attendre un ennemi ou un évènement en particulier. Devant l’afflux très conséquent de joueurs, ces derniers se sont organisés… en files d’attente.

Mais plus ennuyeux que ces quêtes difficiles à finir, les joueurs étaient surtout confrontés à d’interminables files d’attente pour la connexion aux serveurs. Blizzard a fini par ajouter un nouveau serveur JcJ (Finkle) en France.

Au cours de la même nuit, Blizzard a procédé à un redémarrage des serveurs pour que les serveurs disposant d’une file d’attente affichent complet. Mercredi, devant les heures d’attente rencontrées par une partie des joueurs, Blizzard a fini par augmenter « drastiquement » la capacité des serveurs, réglant a priori une bonne partie du problème.

Un lancement mal géré dans un pays qui, au départ, ne devait compter aucun serveur, Blizzard tablant sur la connexion à d’autres situés en Europe. Cependant, les chiffres des précommandes auraient dû mettre la puce à l’oreille de l’entreprise : le jeu était très clairement attendu.

chargement Chargement des commentaires...