du 27 janvier 2020
Date

Choisir une autre édition

« La prise en charge de Windows 7 par Microsoft est terminée [depuis le 14 janvier, ndlr], mais sa vie ne doit pas s'arrêter. Nous demandons à Microsoft de le recycler à la place », explique la fondation qui vient de lancer une pétition.

Elle en profite pour titiller Microsoft sur son attachement à l’open source : « Nous voulons plus de preuves que vous respectez vraiment les utilisateurs et leurs libertés, et que vous n'utilisez pas simplement ces concepts pour le marketing lorsque cela vous convient », c’était notamment le cas lors du rachat de GitHub.

La FSF cherche à réunir 7 777 signatures sur sa pétition, qui en compte pour le moment un peu plus de 5 300. Elle ajoute que Microsoft « n’a rien à perdre » en libérant le code source, bien au contraire. Pas sûr par contre que la société de Redmond voit cela du même œil.

Windows 7 : la Free Software Foundation demande à Microsoft de libérer le code source
chargement Chargement des commentaires...