du 05 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

Windows 10 October 2018 : des cas de données personnelles supprimées

Il semble que Microsoft doive à nouveau affronter des problèmes sérieux à l’installation de sa nouvelle mise à jour majeure, après une April Update au goût amer pour certains.

On a déjà vu le cas d’une installation impossible à cause d’un pilote audio trop ancien chez Intel. Un souci déjà corrigé, le processus ayant été mis à jour pour avertir l’utilisateur. Intel a en outre une fiche dédiée à l’incident, le souci venant bien de son pilote.

Mais d’autres problèmes nettement plus sérieux ont été remontés par quelques utilisateurs, notamment sur Reddit. On peut ainsi y lire des témoignages signalant la suppression pure et simple de données personnelles dans les dossiers classiques Documents, Images et autres.

Le symptôme est toujours le même, et il ne semble pas y avoir de solution. Les utilisateurs ont pourtant bien fouillé dans le répertoire Windows.old créé pendant la mise à jour et pour tous les profils, y compris « default ».

Certains ont même essayé de désinstaller l’October 2018 Update, puisque Windows 10 le permet. Rien à faire : les données disparues n’étaient pas de retour. Seuls ceux ayant utilisé des outils comme Recuva ont pu retrouver tout ou partie de leurs fichiers.

On ne sait pas encore d’où vient le problème, mais il pourrait être lié à OneDrive. Selon un témoignage en effet, le contenu des dossiers locaux a été supprimé et remplacé par celui des dossiers OneDrive.

La suppression de données personnelles est un problème nettement plus grave qu’une installation plantée, même s’il faut la reprendre du début. Windows 10 ne réclame pas en effet le formatage d’une partition en cas de réinstallation depuis une clé USB ou un DVD.

Il vaut donc mieux pour l’instant ne pas se rendre dans Windows Update pour déclencher manuellement le téléchargement de l’Update. Autant attendre une solution, que Microsoft ne manquera pas d’intégrer dans son déploiement.

On peut toujours espérer que la firme en tirera une leçon d’humilité. Elle avait besoin de faire profil bas après l’April Update, mais a choisi un déploiement en avance, sans même passer par le canal de test final du programme Insider (Release Preview). Il aurait peut-être évité ces lourds désagréments pour une partie des utilisateurs.

Si Microsoft envisage le déploiement automatique à compter du Patch Tuesday du 9 octobre, il faut espérer que le correctif aura été intégré d’ici là.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le fabricant commence par rappeler que les Xperia XZ2 et XZ2 Compact peuvent déjà profiter de la dernière version du système d'exploitation de Google.

Les XZ1, XZ1 Compact et XZ Premium devront patienter jusqu'au 26 octobre, contre le 7 novembre pour les XZ2 Premium. Il faudra ensuite attendre jusqu'au 4 mars 2019 pour les XA2, XA2 Ultra and XA2 Plus. Rien n'est indiqué pour les autres smartphones.

Copié dans le presse-papier !

Le député Thibault Bazin vient de déposer une proposition de loi « visant à étendre les compétences de l’Agence de la biomédecine à l’intelligence artificielle ». D’après l’élu LR, les progrès récents de l’intelligence artificielle rendent « nécessaire » un élargissement des missions de l’établissement public.

Ce dernier intervient aujourd’hui dans « quatre domaines bien distincts, explique l’élu, soutenu par une quarantaine de co-signataires : le prélèvement et la greffe d’organes et de tissus, le prélèvement et la greffe de cellules souches hématopoïétiques, l’assistance médicale à la procréation, l’embryologie et la génétique humaines ».

Avant d’espérer une adoption, il faudra toutefois que cette proposition de loi soit inscrite à l’ordre du jour – ce qui est très loin d’être systématique, surtout pour les textes venant de l’opposition.

Copié dans le presse-papier !

Régulièrement, les studios et éditeurs lancent des tests de charge pour leurs services en ligne peu avant le lancement d'un titre majeur. Bethesda ne fait pas exception et a procédé ainsi il y a quelques jours avec Fallout 76.

Les joueurs participant à ces tests doivent signer un accord de non-divulgation leur interdisant formellement de diffuser la moindre image du jeu, de partager la bande son, ni même de laisser quiconque les regarder jouer chez soi ou de tout simplement parler du contenu du test.

L'un d'eux a toutefois tenté le diable en partageant une vidéo de 90 secondes sur Twitter, prise lors de l'un de ces galops d'essai. Vidéo durant laquelle son gamertag était visible quelques secondes…

Le châtiment fut sans appel. Le contrevenant a vu ses abonnements Xbox Live Gold, Xbox Game Pass ainsi que son accès Xbox Insider suspendus jusqu'au 1er janvier prochain, en plus d'un bannissement de tout test sur Fallout 76 d'ici au lancement du jeu. Jeu dont il ne pourra pas profiter sur la console dès sa sortie, puisqu'il requiert un abonnement Xbox Live Gold actif.

Copié dans le presse-papier !

Le serveur open source de base de données PostgreSQL est désormais disponible en version 11. Une mouture majeure qui se veut plus fiable et plus performante que les précédentes.

Le partitionnement des données est ainsi annoncé comme plus robuste, le parallélisme des requêtes plus efficace, les transactions dans les procédures stockées sont supportées, de même que la compilation JIT basée sur LLVM (désactivée par défaut).

Copié dans le presse-papier !

Cet été, les deux protagonistes annonçaient leur divorce après la seconde génération de puces 3D XPoint prévue pour le premier semestre 2019. Ensuite, le développement se fera « indépendamment par les deux sociétés afin d'optimiser la technologie pour leurs produits et besoins commerciaux respectifs ».

Aujourd'hui, Micron fait part de son intention de prendre le contrôle de la co-entreprise IM Flash Technologies (IMFT). La société explique qu'elle a jusqu'au 1er janvier 2019 pour exercer son option d'achat.  

Le montant de la transaction est de 1,5 milliard de dollars en cash, ainsi que la reprise des dettes pour 1 milliard de dollars. Une fois la procédure lancée, la transaction devrait être définitivement conclue dans les six à douze mois suivants.

Si le rachat arrive à son terme, « IMFT deviendra une filiale à 100 % de Micron et tous ses employés feront partie de l’équipe » de la société. L'accord prévoit que Micron continuera à vendre à Intel des Wafers de 3D Xpoint jusqu'à un an après la clôture du rachat.