du 15 mars 2019
Date

Choisir une autre édition

Windows 10 désinstallera automatiquement les mises à jour problématiques

Dans une fiche technique apparue récemment, Microsoft détaille un mécanisme prévu pour la mise à jour 1903, qui doit être finalisée dans les deux semaines et diffusée le mois prochain (en théorie).

« Occasionnellement, les échecs de démarrage peuvent se produire à cause de problèmes matériels, de corruption de fichier ou de logiciels tiers incompatibles », explique ainsi l’éditeur.

Windows 10 va donc dans un premier temps lancer un diagnostic pour résoudre, si possible, les soucis de disque, de corruption du système de fichiers, de clés de registre ou autre.

Si ce mécanisme échoue, le système tente alors de déterminer si le problème peut venir de l’installation de la dernière mise à jour. Si oui, Windows la désinstallera alors de lui-même et bloquera sa réinstallation pour 30 jours.

Au-delà de ce délai – censé permettre à Microsoft et ses partenaires de régler le problème – Windows Update tentera une nouvelle installation. L’éditeur n’en parle pas, mais on imagine que la télémétrie aura à jouer son rôle.

Notez que la désinstallation des mises à jour était déjà possible, mais manuellement, compliquant la vie d’une majorité d’utilisateurs, souvent néophytes. L’automatisation fera donc gagner du temps, surtout assortie d’un blocage d’un mois, évitant les redémarrages en boucle.

chargement Chargement des commentaires...