du 13 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Windows 10 1809 intercepte l'installation de Chrome/Firefox pour recommander Edge

Microsoft teste actuellement un mécanisme assez spécial dans les dernières préversions de Windows 10 : la détection d’installation d’un navigateur tiers, pour tenter de « raisonner » l’utilisateur.

Si le système voit une installation de Chrome ou Firefox, il affiche un message expliquant qu’Edge est déjà installé, et qu’il est de toute façon plus rapide et plus sécurisé sous Windows 10 que les autres.

L’utilisateur peut alors ouvrir Edge, ou continuer son installation. Le premier bouton est cependant plus visible en bleu, tandis que l’autre est en gris clair.

Une ligne en-dessous permet d’ouvrir les options pour ne plus avoir ce genre d’avertissement à l’avenir. Mais d’après nos constatations et celles de plusieurs confrères (GHacks, The Verge, etc.), le lien ouvre la liste des applications, sans paramètre particulier visible pour régler la question.

Microsoft teste probablement cette fonction pendant la phase de préversion. L’éditeur se doute cependant qu’un tel écran ne peut qu’attirer l’attention, et pas la meilleure qui soit.

Edge ne manque pas de qualités, comme nous l’avons relevé récemment dans notre analyse. Le navigateur a cependant encore un peu de chemin à parcourir, et ce type de procédé – d’un autre temps – ne peut guère jouer en sa faveur.

Pour l’instant, cet écran n’est visible que dans une période récente de la branche 1809, qui aboutira le mois prochain à la mise à jour October 2018. L’interception semble se faire uniquement sur l’installation des versions stables de Chrome et Firefox. Un Opera stable et un Firefox Developer n’ont pas été interceptés de notre côté.

chargement Chargement des commentaires...