du 04 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

Windows 10 : première build 19H1 dans le canal rapide Insider

Si vous êtes testeur Windows Insider et que vous étiez depuis peu sur la build 17763, vous n’aurez pas profité longtemps de cette version stable. Dans le canal rapide se déverse déjà la première build 19H1, nom de code de la mise à jour suivante.

19H1 indique simplement « premier semestre 2019 » et pointe vers la première des deux mises à jour majeures de l’année prochaine. Si Microsoft garde son rythme, on devrait rester sur mars et septembre pour les finalisations, avec quelques semaines de plus à chaque fois pour la diffusion.

Les nouveautés de cette build 18252 ne sont pour l’instant pas légion. On note quand même une amélioration réclamée depuis longtemps dans les Paramètres, à savoir l’ajout des propriétés étendues pour les connexions Ethernet, avec ajout d’une IP fixe, déclaration d’un DNS préféré, etc.

Ces réglages étaient auparavant réservés à l’ancien panneau de configuration, signe que la transition aura pris bien des mises à jour.

Cette version embarque également une nouvelle icône symbolisant l’absence de connexion Internet. Elle est apparue sur les Always Connected PC et représente une planète accompagnée d’un panneau sens interdit. Elle remplace toutes celles disponibles jusqu’ici, différente selon le contexte : cellulaire, Ethernet et Wi-Fi.

Enfin, la police Windows Ebrima fait son apparition, permettant de lire les documents ADLaM. Ce dernier est un système d’écriture pour la langue peule, largement employée en Afrique de l’Ouest.

Si vous êtes dans le canal rapide mais n’avez pas envie de repartir tout de suite pour un tour, il est conseillé de basculer sur le canal lent. Pour l’October 2018 Update, il s’était écoulé plusieurs mois avant que Microsoft se décide à y publier une préversion.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Cette application disponible depuis une dizaine d'années vous permet de profiter d'un numéro de téléphone pour vos appels et SMS, avec une messagerie vocale.

Ce service n'est par contre disponible que pour les comptes Google personnels aux États-Unis et G Suite dans certaines régions.

Comme repéré par VentureBeat, il est désormais possible de demander à Siri de passer un appel ou d'envoyer un SMS via Google Voice. Pour le moment, Google Assistant ne peut toujours pas faire de même.

Copié dans le presse-papier !

Le groupe audiovisuel explique que vous pouvez étendre sa capacité de 80 à 320 Go pour 10 euros en vous rendant dans la rubrique Abonnement, Mes options et Modifier mes options. 

Vous pouvez également demander un disque dur de 1 To ou demander l'échange de celui de 80 Go (qui devra être restitué sous peine de payer 55 euros). Cette option est facturée 50 euros et il faudra rendre le HDD à la fin. 

Bien évidemment, « vous pouvez connecter votre disque dur personnel (auto-alimenté) sur la prise USB ou eSATA du décodeur Canal+ ». On trouve des disques durs externes de 1 To pour 50 euros, mais celui-ci vous appartient à la fin de l'abonnement.

Copié dans le presse-papier !

Hier, le patron de Facebook a livré un long discours devant un parterre d'étudiants de l'université de Georgetown à Washington. Pendant plus d'une demi-heure, il est revenu sur de nombreux sujets d'actualité.

C'était notamment le cas d'une publicité controversée (avec de fausses informations sur Joe Biden) de Donald Trump pour sa réélection : « Nous ne vérifions pas les faits des publicités politiques. Nous ne faisons pas cela pour aider les politiciens, mais parce que nous pensons que les gens devraient pouvoir voir eux-mêmes ce que les politiciens disent ». 

Il s'est également prononcé en faveur d'une plus large liberté d'expression : « en cas de doute, nous devrions toujours pencher vers une plus grande liberté d'expression », comme le rapporte l'AFP. Il est également revenu sur le cas de la Chine qui construit son propre Internet D'autres sujets comme la question du respect de la vie privée et des données personnelles semblent par contre avoir été éludés. 

Copié dans le presse-papier !

Nuance est connu pour ses applications de reconnaissance vocale (la série de logiciels Dragon), et notamment Dragon Medical pour le corps médical.

Du côté de Microsoft, c'est évidemment d'Azure dont il est question et de ses applications d'intelligence artificielle. La suite vous vous en doutez : un mélange des deux pour « améliorer la productivité, tout en permettant aux médecins de se concentrer sur ce qu'ils font le mieux : prendre soin des patients ».

« Avec le consentement du patient », la conversation entre le médecin et le patient sera écoutée et analysée pour remplir automatiquement le dossier médical du second. Une synthèse et une ordonnance peuvent aussi être délivrées. 

Afin de mettre en place ce partenariat, Nuance migre une partie de son infrastructure sur Azure.