du 25 septembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Windows 10 : Microsoft explique son futur système de réinstallation par le cloud

La fonction est attendue car doit permettre une réinstallation de Windows dans des scénarios où la réinitialisation locale ne suffit pas, par exemple quand les fichiers servant à la réinstallation sont corrompus.

Windows 10 propose depuis le début plusieurs modes de réinitialisation, dont une complète réinstallant une copie d’origine des fichiers système. Dans ce mode, seules les données personnelles dans les dossiers par défaut (Documents, Images, etc.) sont préservées, si l'utilisateur le souhaite. Tout le reste (applications, réglages…) est supprimé.

Depuis la préversion 18970 du canal rapide, une nouvelle option a fait son apparition : « Cloud download ». Au lieu de se réinstaller depuis les fichiers locaux, le système va télécharger une image ISO neuve puis lancer la procédure. L’opération sera plus longue (dépendant fortement de la connexion), mais permettra de contourner une éventuelle corruption des données.

La fonction effectue alors plusieurs opérations en arrière-plan : s’assurer que l’ordinateur n’est pas sur batterie et que Windows RE (Recovery Environment) est présent et activé (ce qu’il est par défaut), vérifier les fonctions optionnelles et packs linguistiques installés, puis la connexion à Windows Update.

La phase d’installation est – comme avant – hors ligne. L’image ISO est décompressée pour devenir la nouvelle base, sur laquelle est appliquée la liste des pilotes précédemment récoltée. Si l’utilisateur a choisi de garder ses fichiers, ils seront automatiquement déplacés. Au démarrage suivant, le système se comportera comme une installation neuve, sur laquelle il faudra donc tout refaire.

Attention, Microsoft prévient d’emblée que cette solution, même si elle peut débloquer des situations complexes avec données corrompues, ne représente pas non plus l’alpha et l’oméga du dépannage informatique.

Il peut exister des cas où la machine serait « vérolée » au point de corrompre toutes les données transitant par le système. Auquel cas, même des fichiers neufs récupérés depuis les propres serveurs de Microsoft ne pourraient garantir un fonctionnement intact.

La fonction peut être testée dans le canal rapide du programme Insider si vous avez au moins la préversion 18970 (la 18990 est disponible depuis hier soir). Il s’agit pour rappel de la branche de développement menant à la mise à jour majeure du premier semestre 2020. Cette réinstallation par le cloud ne sera donc pas disponible pour le grand public avant six mois au moins.

chargement Chargement des commentaires...