du 16 novembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Windows 10 : le Store accepte désormais les applications ARM64

La nouvelle mouture 15.9 de Visual Studio 2017 contient une amélioration importante : le support officiel pour la compilation ARM64 des applications.

Les développeurs peuvent donc désormais sélectionner cette architecture comme cible de compilation, tant pour leurs projets Win32 que UWP (Universal Windows Platform). Ce qui signifie, pour Windows on ARM, des applications installables autant via le Store qu’en téléchargement classique.

Windows on ARM est en effet par défaut un système « classique », contrairement au mode S qui limite les installations au seul Store. Il y a donc plusieurs possibilités.

Un éditeur souhaitant « simplement » proposer une variante ARM64 d’un logiciel sur son propre site pourra le recompiler via Visual Studio 15.9. S’il vise le Store, il devra passer par un nouveau projet UWP ou recompiler un existant, jusqu’ici limité à ARM32. Notez que les applications UWP peuvent être aussi bien en C++ qu’en .NET Native.

Les développeurs ont donc le choix, Microsoft ayant visiblement préparé le terrain pour motiver les troupes.

Cette motivation est essentielle, car la compilation ARM64 permet en théorie une hausse plus ou moins nette des performances. Microsoft a de grandes ambitions pour son Windows on ARM, et le lancement récent de produits basés sur le nouveau Snapdragon 850 ne fait que renforcer ce besoin.

L’implication des éditeurs tiers sera donc particulièrement intéressante à suivre, car elle pourrait bien déterminer ce que Microsoft pourra faire ou non de sa plateforme dans l’avenir. La société fait face depuis trop longtemps à une lourde inertie technique de son champ applicatif, en vaste majorité tourné vers Win32.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

La nouvelle interface était en test depuis quelques semaines, elle est maintenant disponible pour l’ensemble des utilisateurs via une mise à jour. Modernisé, l’ensemble est plus simple, mais fournit dans la foulée de nouvelles capacités, dont certaines réclamées depuis longtemps.

La bibliothèque peut être ainsi organisée par album, genre, artiste ou musique. Les fonctions de tri sont également présentes et les dossiers peuvent être directement utilisés comme listes de lecture. Là aussi une fonctionnalité demandée.

iOS 13 oblige, le nouveau VLC est en outre disponible en thèmes clair et sombre.

Jean-Baptiste Kempf, dans un billet de blog, ajoute que de nombreuses améliorations techniques ont eu lieu dans cette version. Des bugs ont été corrigés, des changements effectués pour simplifier les développements futurs et le code lui-même a commencé sa migration d’Objective-C à Swift.

Copié dans le presse-papier !

La plateforme n'a donné aucune information supplémentaire, que ce soit sur le calendrier ou sur le prix visé. 

Dans un communiqué, la société se félicite d'avoir dépassé le milliard de dollars de chiffre d'affaires sur le second trimestre de l'année. C'est la deuxième fois de son histoire qu'elle franchit un tel cap. 

Copié dans le presse-papier !

D'une superficie de 4 500 m² et d'une valeur de près de 12 millions d'euros, il se trouve à Castelnau-le-Lez très exactement, comme l'explique France 3. Quelques photos ont été mises en ligne par Emmanuel Carré, du service presse d'Ubisot.

Il remplace les deux sites historiques et accueille pour l'instant 350 employés, qui vont notamment travailler sur le cloud gaming, en vogue ces derniers temps. La société prévoit d'en recruter 150 de plus d'ici 2021. 

Copié dans le presse-papier !

Comme prévu, les nouvelles versions majeures d’iOS et watchOS ont été mises à disposition des utilisateurs hier soir à 19h. Sur les iPhone, les nouveautés sont particulièrement nombreuses. Nous publierons dans la journée un dossier qui leur est consacré.

L’installation se fait comme d’habitude : depuis Réglages. Les modèles pris en charge sont les iPhone 6s (Plus), 7 (Plus), 8 (Plus), X, XR, XS (Max) et iPod Touch de 7e génération. Les iPhone 11 et 11 Pro, disponibles aujourd’hui, sont bien sûr livrés avec le nouveau système.

L’Apple Watch a de son côté toujours besoin de l’application compagnon sur l’iPhone. watchOS 6 prend en charge tous les modèles de la montre connectée à l’exception de la « Series 0 » (le tout premier modèle). Attention cependant, les Series 3 et 4 sont servies immédiatement, mais les 1 et 2 devront attendre « plus tard cet automne ».

Petite surprise également sur les mises à jour initialement prévues pour le 30 septembre : iOS 13.1 et iPadOS sortiront finalement le 24 septembre, soit mardi prochain. La date apparaît désormais sur le site officiel. Rien n’est dit pour tvOS 13, qui garde pour l’instant son 30 septembre présumé.

Les utilisateurs d’iPhone auront donc deux mises à jour importantes à cinq jours d’intervalle, ce qui ne devrait pas manquer de faire hausser quelques sourcils.

Quant à macOS Catalina, il est toujours prévu pour octobre, sans plus de précisions. 

Copié dans le presse-papier !

Ce plan s'inscrit dans un cadre plus large visant à atteindre un objectif de zéro émission nette de carbone en 2040, soit 10 ans avant la limite fixée par l'Accord de Paris. Cela passe également par une étape intermédiaire avec 80 % d'énergie renouvelable en 2024.

Les 100 000 utilitaires électriques s'inscrivent également dans ce cadre. La commande a été passée à Rivian, mais le déploiement se fera sur une décennie.

Amazon pense en effet que les premiers colis seront livrés à ses clients par un des nouveaux camions électriques en 2021. 10 000 véhicules devraient ensuite être en circulation en 2022. Il faudra attendre 2030 pour arriver au total de 100 000.

La société Rivian a multiplié les levées de fonds ces derniers temps, dont l'une pilotée par Amazon pour un montant total de 700 millions de dollars. La société de Jeff Bezos n'avait pas contre pas précisé combien elle avait investi.