du 26 février 2019
Date

Choisir une autre édition

Le fabricant profite du MWC de Barcelone pour annoncer son arrivée sur le continent américain « dans les prochaines semaines » avec des bureaux à Dallas (Texas) et Atlanta (Géorgie). Il rappelle au passage qu'il est déjà  présent dans « plus de 30 pays en Europe, Afrique, Moyen-Orient et Asie ».

La société ajoute qu'elle « lancera dans les prochaines semaines un smartphone avec Sprint, le 4e plus grand opérateur mobile aux États-Unis ». Pour Brandy Kang, directeur général de Wiko USA, l'objectif est de devenir « très rapidement un acteur important aux États-Unis ».

Pour rappel, Wiko a été créée en 2001 à Marseille par Laurent Dahan. La société est ensuite rapidement passée dans les mains du chinois Tinno qui est monté à 95 % des parts il y a quelques années déjà. En février 2018, le chinois croquait les 5 % restants.

Wiko va se lancer aux États-Unis, avec deux boutiques et un partenariat avec Sprint
chargement Chargement des commentaires...