du 09 septembre 2019
Date

Choisir une autre édition

La fondation Wikimédia explique avoir été victime « de pannes intermittentes » vendredi et ce week-end à cause d'une attaque DDOS. Le dernier message date de samedi matin : « Nous continuons de travailler pour restaurer l'accès ». Un communiqué laconique a aussi été mis en ligne, mais il ne donne aucune information supplémentaire. 

La France était touchée, mais aussi l'Italie et le Royaume-Uni si l'on en croit les nombreux retours sur Twitter avec le hashtag #WikipediaDown. Selon le compte italien de Wikipédia, l'attaque visait les serveurs à Amsterdam.

Aucune mise à jour n'a été faite depuis, mais la situation semble être revenue à la normale.

Wikipédia a été victime « d'une attaque malveillante qui l'a mis hors ligne »
chargement Chargement des commentaires...