du 29 novembre 2019
Date

Choisir une autre édition

La fonction est en développement depuis environ deux mois et commence à être déployée sur la version bêta de l’application pour Android.

Dans un premier temps, elle sera réservée aux groupes de conversations et devra donc être activée spécifiquement par leurs administrateurs. Quand ce sera le cas, chaque personne participante pourra choisir un temps : une heure, une journée, une semaine, un mois ou une année.

À la fin de ce temps, que le message ait été lu ou non par tous les autres participants, le message sera effacé. Le fonctionnement est différent de l’actuelle capacité « Effacer pour tout le monde », qui laisse une mention « Message supprimé » dans la conversation. Ici, ce sera comme si le message n’avait jamais existé.

WhatsApp est encore une fois très en retard sur le plan des fonctions. De nombreuses autres applications possèdent déjà cette autodestruction, popularisée par Snapchat et reprise par Telegram et Viber, entre autres.

L’application a reçu également une nouvelle version pour iOS il y a deux jours, apportant notamment un léger rafraichissement visuel de la liste des message et surtout la mise en attente des appels. On est en revanche sans nouvelle du mode sombre, dont le développement continue a priori.

WhatsApp se prépare à activer l’autodestruction des messages
chargement Chargement des commentaires...