du 12 janvier 2018
Date

Choisir une autre édition

Une équipe de chercheurs allemands indique avoir trouvé une faille de sécurité dans le fonctionnement des messages groupés de WhatsApp.

En effet, une personne ayant le contrôle des serveurs du service pourrait ajouter un participant à n'importe quelle conversation, lui donnant alors accès aux messages échangés.

Pour Alex Stamos, en charge de la sécurité de Facebook, il suffit de s'assurer que le groupe n'est composé que des personnes avec qui vous souhaitez échanger pour éviter tout problème de ce genre. Les conversations restent, elles, protégées par un chiffrement de bout-en-bout.

WhatsApp : attention à qui participe à vos conversations groupées
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Outre-Atlantique, la bataille pour repêcher la non-discrimination des contenus en ligne, mise à mort par l'autorité des télécoms (la FCC) à la mi-décembre, fait rage. Dans une plainte déposée hier devant la cour d'appel de Columbia, 21 procureurs généraux réclament mette au rebut la décision de la FCC.

Le processus y ayant mené fait d'ailleurs l'objet d'une enquête du procureur général de l'État de New York, concernant de très nombreux messages de soutien à la fin de la neutralité usurpant l'identité d'Américains. En parallèle, Mozilla a déposé plainte devant la même cour, également pour ramener à la vie la neutralité.

Rappelons que pour la FCC et l'industrie télécoms, la neutralité du Net est une ingérence étatique dans un marché qui se régulerait déjà seul, via le droit de la concurrence. Malgré leur insistance à supprimer ces règles, les opérateurs martèlent qu'ils ne distingueront pas commercialement les contenus, dans un domaine où les habitants ont rarement le choix de leur fournisseur d'accès en cas de problème.

La bonne foi du secteur est encore à prouver, alors que les opérateurs privilégient leurs propres services, en faisant un levier important dans leurs négociations commerciales avec d'autres, comme Netflix, pour lequel la neutralité est devenu un enjeu de relations publiques.

Copié dans le presse-papier !

L'extension du célèbre jeu arrivera le 8 février prochain et est depuis un moment déjà disponible en précommande sur Steam pour 30 euros.

Dans une nouvelle vidéo, le titre de Firaxis/2k dévoile ses nouvelles fonctionnalités, qui risquent fort de changer profondément la manière d'y jouer : loyauté des villes, âges d'or et sombres, gouverneurs pour les villes avec chacun leurs compétences, renforcement des alliances et situations d'urgences avec coalitions.

Bien sûr, on retrouvera également de nouvelles civilisations, unités (dont le drone) et merveilles.

Copié dans le presse-papier !

L'année commence mal pour le fabricant de smartphones. Plusieurs clients indiquent en effet avoir eu des transactions inconnues sur la carte utilisée pour payer sur le site. Dans un billet de blog, la société indique enquêter et, « par mesure de précaution », avoir désactivé temporairement les paiements par carte bancaire. PayPal reste disponible pour un achat.

Une foire aux questions a été mise en ligne afin d'apporter quelques précisions. OnePlus affirme ainsi que les données bancaires ne sont pas stockées sur son site, et que tout passe par son partenaire pour les paiements (certifié PCI DSS). La société ajoute qu'elle n'est pas touchée par la faille Magento, son site ayant été entièrement construit à partir de zéro (avec du code maison) en 2014.

Dans tous les cas, si vous avez utilisé votre carte bancaire pour payer sur le site de OnePlus, il est recommandé de scruter de près vos relevés afin de détecter d'éventuelles transactions douteuses. Le cas échéant, il faudra prendre contact avec votre banque, l'acheteur étant relativement protégé dans de tels cas.

Copié dans le presse-papier !

Plusieurs outils destinés à tout savoir de votre carte graphique ont été mis à jour. C'est notamment le cas de GPU-Z dont la mouture 2.6.0 est désormais disponible. Elle apporte surtout des correctifs et la reconnaissance de quelques cartes graphiques, tout comme des pilotes Adrenalin d'AMD.

JeGX a de son côté mis à jour GPU Caps Viewer (1.38.0.0) et GPU Shark (0.11.0.1). Là aussi il est question de la reconnaissance de nouveaux GPU comme celui de la Titan Z. Mais on gagne surtout une nouvelle démonstration OpenGL 4 sur la tessellation.

Copié dans le presse-papier !

Alors que le géant de Santa Clara vient de lever le voile sur ses puces mobiles avec Radeon Vega M intégrée, nombreux sont ceux qui regardent vers l'étape d'après : celle de la création de véritables GPU signés Intel.

Avec l'embauche de Raja Koduri, c'est en effet ce que l'on attend d'ici quelques années. De premières informations commencent d'ailleurs déjà à se faire connaître.

Ainsi, Wccftech rapporte qu'ils pourraient arriver avec le lancement des génération 12 et 13, les puces actuelles étant en génération 9.5. Cannon Lake, qui devrait se montrer d'ici quelques mois, doit introduire la Gen 10.

Du côté des noms de code, il serait question d'Arctic Sound et Jupiter Sound… sans plus de précisions pour le moment.