du 06 février 2019
Date

Choisir une autre édition

En 2016, la Commission européenne dévoilait son code de conduite anti-haine. Cette semaine, elle affirme que sa quatrième évaluation « montre que cette initiative de la Commission porte ses fruits » :

« Actuellement, les entreprises des technologies de l'information évaluent 89 % des contenus signalés dans les 24 heures et 72 % des contenus considérés comme des discours de haine illégaux sont supprimés, contre respectivement 40 % et 28 % lors du lancement du code en 2016 ».

La Commission rappelle que quatre services ont décidé d'adhérer l'année dernière :  Google+, Instagram, Snapchat et Dailymotion. En ce début 2019, une nouvelle rejoint les rangs : la plateforme Webedia (jeuxvideo.com).

Dans un communiqué, Véronique Morali (présidence de Webedia) explique qu'avec cette adhésion au Code de Conduite européen, le groupe souhaite « être toujours plus transparent et construire, avec les autres plateformes membres, les garde-fous nécessaires à l’usage responsable » des services.

Webedia (Jeuxvideo.com) adhère au code de conduite anti-haine de la Commission européenne
chargement Chargement des commentaires...