du 19 novembre 2018
Date

Choisir une autre édition

L'annonce a été faite par Herbert Diess, président du directoire du fabricant automobile. Cette somme servira également à développer de nouveaux services de mobilité, comme l'indique Reuters.

« La première génération de véhicules électriques aura du mal à atteindre le niveau de marges que nous voyons aujourd’hui, mais nous pensons que tous les véhicules seront rentables », affirme le dirigeant. « Je pense que nous serons l’entreprise la plus rentable dans le domaine des véhicules électriques » ajoute-t-il.

Ce plan doit encore être validé par les syndicats, qui contrôlent la moitié des sièges au conseil de surveillance du constructeur, rappellent nos confrères. Trois sites (Zwickau, Emden et Hanovre) seront réaménagés pour l'occasion et des garanties sur l'emploi auraient été faites jusqu'en 2028.

Le constructeur joue aussi la carte de l'ouverture. Il affirme en effet qu'il étudiera d'éventuelles alliances avec des concurrents (notamment Ford) et des fabricants de batteries.

Voitures électriques et autonomes : Volkswagen va investir 44 milliards de dollars d'ici 2023
chargement Chargement des commentaires...