du 07 novembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Voiture autonome Waymo : un accident suite à une erreur humaine, le pilote automatique l'aurait évité

La filiale de Google a publié un billet Medium pour revenir sur un accrochage s'étant produit le 19 octobre. Le conducteur d'essai (derrière le volant de la voiture autonome) a repris le contrôle du véhicule après avoir vu, sur sa gauche, une voiture de tourisme se rabattre brusquement vers sa voie.

Le pilote a alors tourné vers à droite : « Malheureusement, notre chauffeur n'a pas vu qu'un motocycliste venait de passer derrière notre véhicule sur la voie de droite pour nous doubler ». Le pare-chocs arrière droit est alors entré en contact avec la moto. Le conducteur de cette dernière a été blessé dans l'accident, sans plus de précision.

« Notre pilote d'essais a réagi rapidement pour éviter ce qu'il pensait être une collision, mais sa réaction a contribué à en créer une autre ». Waymo en profite pour affirmer que c'est justement « le type de situation que les véhicules autonomes peuvent prévenir ».

Dans le cadre précis de cet accident, la société affirme « que sa technologie aurait pu éviter la collision en prenant des mesures plus sûres ». Grâce à sa vision à 360°, la voiture aurait détecté le motard en plus de la voiture et, selon des simulations de Google, le pilote automatique aurait réduit la vitesse et ajusté la position, mais sans changer de voie, pour éviter un accrochage.

chargement Chargement des commentaires...