du 02 février 2018
Date

Choisir une autre édition

Lors du CES de Las Vegas, la société avait déployé plusieurs voitures autonomes pour quelques démonstrations (toujours avec un chauffeur derrière le volant, notamment pour des raisons légales).

Aujourd'hui, Lyft revient sur le devant de la scène en annonçant l'ouverture d'un centre de recherche à Berlin. Sur place, l'équipe travaillera sur les systèmes de localisation et cartographie simultanées (SLAM) pour les voitures autonomes de niveau 5.

En d'autres termes, elle va « développer la couche de logiciel qui va aider les voitures autonomes à savoir précisément où elles se trouvent et ce qui les entoure ». Aucun détail ou calendrier supplémentaire n'a été précisé pour le moment.

Pour rappel, le choix de l'Allemagne n'est certainement pas anodin. En août dernier, la commission d'éthique du ministère des Transports a dévoilé les « premières lignes directrices au monde » pour les voitures autonomes (voir notre analyse).

Voiture autonome de niveau 5 : Lyft ouvre un centre de recherche à Berlin
chargement Chargement des commentaires...