du 06 février 2020
Date

Choisir une autre édition

« Nous avons désormais décidé, en conséquence de la boîte à outils de l’UE et de la décision du gouvernement britannique, de retirer Huawei du cœur [de nos réseaux] », explique le directeur général de Vodafone, repris par Reuters.

Pour rappel, l’Europe permet à ses États membres « d’appliquer des restrictions utiles aux fournisseurs considérés comme à haut risque, y compris de procéder aux exclusions nécessaires pour les actifs essentiels considérés comme critiques et sensibles (comme les fonctions de cœur de réseau) ».

De son côté, Londres autorise Huawei, mais uniquement sur des domaines « non sensibles ». Vodafone ajoute que « la mise en oeuvre [de cette décision] va prendre environ cinq ans avec un coût d’environ 200 millions d’euros ».

Vodafone va retirer Huawei de son cœur de réseau
chargement Chargement des commentaires...