du 29 août 2019
Date

Choisir une autre édition

VMworld 2019 : VMware à fond sur Kubernetes

Lundi, lors de la conférence VMworld, VMware a présenté un nouveau produit destiné à gérer, au sein d’une vue unique, les machines virtuelles et conteneurs.

Nommé Tanzu, il doit répondre à une problématique grandissante dans les entreprises, souvent partagées entre les machines virtuelles classiques et l’approche plus moderne des conteneurs, où Kubernetes règne largement.

Craig McLuckie et Joe Beda faisaient justement partie de l’équipe originelle de développement de Kubernetes, avant que le second ne cofonde la société Heptio, rachetée depuis par VMware. McLuckie avait entretemps rejoint Heptio.

Objectif global, se servir du « substrat Kubernetes » pour considérer l’ensemble d’une architecture d’un œil unique. Une vue d’ensemble qui permettrait de mettre en évidence les technologies nécessaires pour migrer les anciennes applications, en développer de nouvelles ou encore pour supporter les produits tiers.

À terme, Tanzu ambitionne de gérer le spectre complet des applications en entreprise, en répondant à toutes les situations, quel que soit le type de cloud. Le produit n’est cependant pas terminé. Plusieurs composants sont disponibles en préversions, dont Mission Control, pour la gestion des clusters Kubernetes, et Project Pacific, qui permet à vSphere d’embarquer nativement Kubernetes.

chargement Chargement des commentaires...