du 01 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

Durant deux ans (en 2016 et 2017), le groupe est monté au capital d'Ubisoft, malgré une résistance farouche de la famille Guillemot. Finalement, le 20 mars de cette année, Vivendi annonçait la revente de ses 27 % d'Ubisoft, avec un découpage en trois lots.

Dans l'un d'entre eux, 9 090 909 actions étaient vendues à Ubisoft, « dont 7 590 909 actions à terme de six mois en couverture d’engagements de vente à terme », représentant environ 6,7 % du capital.

Vivendi annonce aujourd'hui une prorogation de l'échéance pour une partie de ce lot, sans conséquence autre que repousser la date de six mois environ : « Ces 6,7 % seront ainsi cédés à deux établissements financiers par Vivendi : environ 0,91 %, comme prévu, à la date du 1er octobre 2018, et 5,74 % reportés à la date du 5 mars 2019 ».

Vivendi s'engage ainsi à céder la totalité de ses actions Ubisoft d'ici au 7 mars 2019 et renouvelle celui de mars 2018 de ne pas acquérir d'actions d'Ubisoft pendant au moins cinq ans.

Vivendi proroge l’échéance de la vente à terme d'une partie des actions d'Ubisoft
chargement Chargement des commentaires...