du 03 mars 2020
Date

Choisir une autre édition

L’éditeur s’associe avec le moteur de recherche DuckDuckGo pour utiliser sa liste de traqueurs, mise à jour régulièrement par son Tracker Radar. Ce dernier scanne le web en permanence pour repérer les dispositifs de suivi et les recenser. 

Vivaldi affirme cependant que son approche ira plus loin que la majorité des navigateurs majeurs, évoquant un blocage complet, là où d’autres se contentent d’empêcher ces outils de pistage de déposer des cookies et de limiter leur accès aux ressources du navigateur.

Vivaldi bloquera la connexion elle-même, ce qui devrait notamment empêcher les dispositifs de relever l’adresse IP. Une première préversion est disponible pour les testeurs intéressés. Vivaldi prévient que le mécanisme peut cependant entrainer des problèmes.

Deux méthodes sont possibles : activer la protection au cas par cas lors de la première visite d’un site, via le bouclier à gauche de la barre d’adresse, soit activer la protection générale et désactiver pour les sites qui ne fonctionneraient pas correctement.

Vivaldi prépare un bloqueur « complet » du pistage en ligne
chargement Chargement des commentaires...