du 11 juin 2019
Date

Choisir une autre édition

Visages et plaques d'immatriculation : des photos des douanes américaines en fuite

L'annonce a été faite par un porte-parole du Customs and Border Protection (CBP), comme le rapporte le Washington Post.

En cause, une « cyberattaque malveillante » visant l'un de ses sous-traitants. Dans un message envoyé à The Register, le service des douanes précise que les données ont été transférées sur le réseau du sous-traitant, sans autorisation du CBP. C'est ce réseau qui était compromis.

Le nom du sous-traitant n'est pas donné, mais il pourrait s'agir de Perceptics selon nos confrères, sans aucune confirmation officielle pour l'instant. Perceptics était également cité dans le cadre d'une fuite de données du même genre annoncée en mai par The Register. Rien n'indique pour l'instant que les deux affaires soient liées.

Au total, moins de 100 000 personnes seraient concernées selon le CBP. Aucune donnée d'identification (carte d'identité, passeport...) ne se trouverait dans le lot selon les douanes.

Cet incident survient alors que la question de la reconnaissance faciale fait débat aux États-Unis, comme le rappelle The Next Web.

chargement Chargement des commentaires...