du 16 avril 2020
Date

Choisir une autre édition

La société, comme plusieurs autres, veut démocratiser le lancement de petites charges dans l’espace. Elle propose une approche différente : un Boeing 747 modifié (Cosmic Girl) avec une fusée attachée sous son aile (LauncherOne). 

Les deux décollent ensemble, puis l’avion monte à 35 000 pieds (environ 10 km), largue la fusée qui allume son moteur et parcourt le reste de la distance.

Plusieurs tests avaient été réalisés, mais la fusée était pleine d’eau à l’époque. Cela permettait de vérifier que l’ensemble se comportait correctement en limitant les risques. Il y a quelques jours, un vol avec les réservoirs pleins de « liquides cryogéniques » a été réalisé sans encombre.

Désormais, il ne reste plus qu’à Virgin Galactic à larguer la fusée et allumer son moteur direction l’espace. Aucune date n’a été avancée pour le moment. 

Virgin Orbit a bouclé ses derniers préparatifs : Cosmic Girl paré à lancer LauncherOne vers l’espace
chargement Chargement des commentaires...