du 25 février 2019
Date

Choisir une autre édition

Mi-décembre, l'engin entrait pour la première fois dans l'espace avec une altitude de 82,7 km. En dessous de la ligne imaginaire de Kármán (100 km), mais au-dessus de la limite de 50 miles parfois utilisée par la NASA et l'US Air Force (dans les deux cas une définition arbitraire).

Il y a quelques jours, rebelote avec un vol à 90 km d'altitude et une vitesse de Mach 3,04 (contre Mach 2,9 auparavant), soit plus de trois fois la vitesse du son. À son bord, Dave Mackay et Michael Masucci (pilote et copilote), aux côtés de Beth Moses, instructrice en chef chez Virgin Galactic.

« Elle est la 571e personne à voler dans l'espace et la première femme à bord d'un vaisseau spatial commercial », affirme la société, avant d'ajouter : « C’était la première fois qu’un non-pilote volait à bord d’un vaisseau spatial commercial et la première fois qu’un membre d’équipage flottait en apesanteur, librement et sans contrainte».

La prochaine étape sera évidemment d'emmener de riches touristes dans l'espace.

Virgin Galactic : SpaceShipTwo atteint Mach 3,04 et 90 km d'altitude avec trois personnes à bord
chargement Chargement des commentaires...