du 09 novembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Un amendement au projet de loi de finances 2019 a été adopté cette semaine afin de caler la fiscalité des crypto-actifs sur celle des gains en capital, c'est-à-dire au travers du prélèvement forfaitaire unique de 30 %.

Cet amendement prévoit que cette taxe s'applique sur les gains nets au moment où l'actif numérique est converti en monnaie ayant cours légal ou utilisé comme moyen d'échange. S'il est aisé de déterminer le gain lorsqu'il est question d'actifs achetés sur une plateforme d'échange, l'exercice semble plus délicat lorsqu'ils sont le fruit du minage, et cet amendement ne semble pas éclaircir ce point.

Vers une taxation à 30 % des crypto-actifs en France
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Quelques mois après le modèle 3 B+ à 35 dollars, qui avait introduit un SoC et une connectivité plus rapides, la fondation Raspberry annonce un modèle plus accessible.

Il utilise toujours une puce Broadcom BCM2837B0 (Cortex-A53, ARMv8, 64-bit) à 1.4GHz, mais avec seulement 512 Mo de mémoire LPDDR2, contre 1 Go pour son grand frère. On ne dispose également que d'un port USB 2.0 et d'aucun  RJ45.

On retrouve l'alimentation micro USB, l'emplacement Micro SD, le connecteur GPIO à 40 broches, le port HDMI, le jack, le CSI/DSI pour caméra ou écran tactile, le Bluetooth 4.2 et le Wi-Fi 5 (802.11ac).

Mais le tout prend place dans un PCB réduit : 65 x 56 mm, contre 65 x 86 mm habituellement. Un format déjà vu sur d'anciens modèles comme le 1A+, qui n'avait pas été utilisé sur la version 2. Un boîtier spécifique sera également mis en vente début décembre.

La fondation évoque au passage un boot USB et une gestion thermiques améliorés. La disponibilité est annoncée pour début décembre, à un tarif de 25 dollars. Il est déjà en stock dans certaines boutiques, notamment chez Kubbi pour 26,50 euros.

Copié dans le presse-papier !

Electronic Arts ne sait plus où donner de la tête avec ses anciens titres phares. Après l'annonce (froidement accueillie) d'un jeu mobile, l'éditeur a décidé de relancer la série Command & Conquer sur PC… avec des versions remasterisées de ses anciens succès.

Cela commencera donc avec Command & Conquer :  Conflit du Tiberium, et Alerte Rouge, qui seront tous deux accompagnés de leurs packs d'extension respectifs « dans une collection remasterisée sans microtransactions » promet Electronic Arts.

Pour tenter de garder la patine des jeux de l'époque, et d'en altérer aussi peu que possible le gameplay, l'éditeur a fait appel à Petroglyph Games, un studio qui compte dans ses rangs quelques anciens de Redwood Studios comme Joe Bostic, co-créateur de la franchise, ou encore Frank Klepacki, le compositeur de la bande-originale d'Alerte Rouge.

Aucune date de lancement n'a été dévoilée pour l'instant, et pour cause : EA admet ne « pas avoir encore lancé le développement » de ce projet. Un moyen de prendre la température ?

Copié dans le presse-papier !

Dans le cadre du Mobile Pwn2Own de Zero Day Initiative, les chercheurs Richard Zhu et Amat Cama ont découvert des vulnérabilités sur les terminaux Apple avec iOS 12.1, comme le rapporte Forbes.

Elles se trouvent dans le compilateur JIT (Just-In-Time) du navigateur Safari. Pour arriver à leurs fins, ils ont utilisé un point d'accès Wi-Fi modifié pour l'expérience et un iPhone X à jour. Ils ont ainsi pu accéder à des photos récemment supprimées sur l'appareil. Elles sont pour rappel placées dans une « poubelle » pendant 30 jours avant d'être définitivement détruites.

Apple a été avertie et devrait donc proposer un correctif rapidement. De leur côté, Richard Zhu et Amat Cama ont empoché 50 000 dollars.

Durant la compétition, les chercheurs ont également été en mesure de récupérer des données sur des téléphones Android, notamment les Samsung Galaxy S9 et Xiaomi Mi6.

Copié dans le presse-papier !

Neuf mois après la dernière mise à jour, le boîtier multimédia de la Freebox Révolution passe en mouture 1.3.14. Les notes de version tiennent en deux lignes avec l'ajout des applications Aktu Free et Qobuz sur la page d’accueil.

Pour rappel, Aktu Free était initialement disponible en PDF, mais a été arrêté au début de l'année pour arriver directement dans les box de l'opérateur. Comme toujours, il suffit de redémarrer le boîtier Player pour en profiter des nouveautés.

Copié dans le presse-papier !

26 nouvelles langues sont désormais proposées pour ce service, basé sur les données de Have I been pwned, lancé en juin dernier.

La fondation met également en place le service de notification testé par le passé mais désormais intégré à son navigateur. Il va être déployé progressivement dans les semaines qui viennent.

Il affichera une notification lorsque vous visiterez un site dont les données ont été dérobées, vous permettant de tester votre adresse e-mail. Vous pouvez bien entendu choisir de ne pas le faire et de ne plus voir ces alertes.

Mozilla détaille sa politique d'information des utilisateurs par ici. Les éditeurs de sites concernés peuvent ainsi savoir quand leur domaine sera mis en avant de la sorte ou non.