du 21 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Hier, à l'occasion d'un discours au Conseil National de l'Industrie, le Premier ministre a évoqué le cas des véhicules autonomes, dont « les progrès sont rapides sur le plan technologique et la mise sur le marché de véhicules totalement nouveaux est envisageable dès 2020 », ce qui n'est pas une surprise tant les annonces se multiplient ces dernières années.

« La France doit être au rendez-vous de cette "révolution de la mobilité" » indique-t-il. Comme nous l'avons déjà évoqué à de nombreuses reprises, cela passera par une transformation du cadre réglementaire. « Nous avons nommé Anne-Marie Idrac haute responsable au véhicule autonome pour coordonner les travaux gouvernementaux français dans ce domaine » ajoute-t-il.

Elle travaillera avec le comité stratégique de la filière automobile et les premières conclusions sont attendues pour mai 2018.

Véhicules autonomes : nomination d'une coordinatrice, premières conclusions en mai 2018
chargement Chargement des commentaires...