du 20 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

Une voiture autonome Uber tue un piéton, la société suspend ses expérimentations

L'affaire fait grand bruit : c'est probablement la première fois que ce genre d'accident mortel arrive sur les routes. Il s'est produit à Tempe, en Arizona.

Elaine Herzberg traversait la route en poussant un vélo lorsqu'elle a été heurtée par la voiture. Cette dernière roulait en mode autonome, avec un chauffeur derrière le volant. Ce dernier étant donc censé reprendre le contrôle en cas de problème.

Comme dans le cas de l'accident mortel impliquant une Tesla, ni la voiture ni le conducteur ne semblent avoir réagi pour éviter la collision mortelle. Le choc se serait produit à environ 64 km/h, mais les causes exactes de l'accident doivent encore être déterminées.

Selon les premiers éléments transmis par la police de Tempe, la victime a traversé la route en dehors des passages cloutés. « Utiliser les passages piétons limitera certainement les risques de voir cela se produire à nouveau » ajoutent les forces de l'ordre, provoquant ainsi la colère de certains. C'est notamment le cas de Janette Sadik-Khan, ancienne commissaire du Département des transports de la ville de New York : « Le fait de "traverser en dehors d'un passage piéton" n'a jamais été une excuse valable pour les décès dus à la circulation ».

Dans un communiqué envoyé à plusieurs de nos confrères, Uber explique que ses « pensées vont à la famille de la victime ». Elle ajoute qu'elle « coopère pleinement avec les autorités locales dans leur enquête ». Pour le moment, la société de VTC a arrêté les expérimentations sur route de ses véhicules autonomes.

Sans surprise, le National Transportation Safety Board (NTSB) a d'ores et déjà annoncé l'ouverture d'une enquête sur ce tragique accident de la route.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

La Commission européenne ordonne ainsi au fabricant de « cesser d'appliquer certaines clauses figurant dans ses contrats conclus avec six de ses principaux clients. Ces mesures permettront d'éviter un préjudice grave et irréparable à la concurrence susceptible d'être causé par le comportement de Broadcom qui, à première vue, enfreint les règles de concurrence de l'UE ».

« Nous disposons d'indices sérieux selon lesquels Broadcom, le premier fournisseur mondial de jeux de puces utilisés dans les décodeurs de télévision et les modems, se livre à des pratiques anticoncurrentielles », explique Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence.

L'enquête a été ouverte en juin de cette année et, après une première analyse, « la Commission a conclu que si le comportement actuel de Broadcom devait se poursuivre, il affecterait probablement plusieurs appels d'offres à venir, y compris en ce qui concerne la prochaine introduction de la norme Wi-Fi 6 pour les modems et décodeurs de télévision ».

« Broadcom doit se conformer à ces mesures dans les 30 jours. Les mesures provisoires s'appliquent pendant trois ans ou jusqu'à la date d'adoption d'une décision finale se prononçant sur le fond au sujet du comportement de Broadcom ou clôturant l'enquête de la Commission, si cette adoption intervient plus tôt », explique Bruxelles.

Copié dans le presse-papier !

C'est un autre produit qui disparaît après la conférence du géant du Net sur ses nouveautés matérielles, comme l'a repéré 9To5Google

La caméra lancée début 2018 n'était visiblement pas la hauteur de ses ambitions, c'est du moins ce qu'il ressortait des différents tests. Peu de mises à jour ont été déployées et sa disparition ne devrait donc pas surprendre grand monde.

Interrogé par plusieurs de nos confrères, Google a pour le moment refusé de répondre aux questions. 

Copié dans le presse-papier !

Après l'annonce des Pixel 4, le casque de VR a disparu du Google Store. Le géant du Net confirme à Variety qu'il jette l'éponge.

« Il n'y a pas eu l'adoption que nous espérions de la part des consommateurs ou des développeurs, et nous avons même constaté une diminution de l'utilisation du casque Daydream View au fil du temps », explique un porte-parole. 

« Même si nous ne vendons plus de Daydream View et que nous ne le prenons pas en charge sur le Pixel 4, l'application et le magasin Daydream resteront disponibles pour les utilisateurs existants », ajoute-t-il.

Copié dans le presse-papier !

La prochaine mouture de la distribution Linux récupèrera son nom d’après un grand félin de Madasgacar, de la taille d'un petit cougar.

En-dehors de son petit sobriquet, Ubuntu 20.04 sera majeure, puisqu’il s’agira d’une nouvelle version LTS, avec son support de cinq ans.

Les déçus par le manque de nouveautés dans Ubuntu 19.10 ne devront pas en attendre beaucoup plus de Focal Fossa. Les moutures LTS mettent à jour les composants, mais introduisent rarement des apports majeurs.

On peut donc tabler sur un nouveau noyau, la traditionnelle meilleure prise en charge du matériel, GNOME 3.36, des applications à jour, ou encore la suite des travaux sur ZFS.

Ubuntu 20.04 sera disponible le 23 avril. La bêta publique devrait être proposée le 2 avril.

Copié dans le presse-papier !

Presque quatre ans après son lancement dans le grand bain, le moteur de recherche européen annonce du changement.

En plus d'un mode sombre, il est question « de nouvelles fonctionnalités et d'une identité graphique repensée qui axe la navigation sur 5 grandes thématiques dédiées » : chercher, m'informer, apprendre, jouer et faire des activités.

Le principe de base reste le même : cette version du moteur de recherche essaye de protéger les plus jeunes « des contenus haineux, violents et pornographiques », le tout sans publicité.

Pour rappel, des applications Android et iOS sont disponibles depuis plus d'un an.