du 18 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

Des chaines et des producteurs verraient d'un mauvais œil une révision prévue pour début 2019, qui favoriserait le cinéma face au petit écran, rapportent Les Échos.

La réforme ménagerait le cinéma, selon ces acteurs (dont France Télévisions, M6 et TF1). Elle inclurait une baisse de la valeur de chaque minute produite, et « une dégressivité renforcée » pour les séries au long cours.

Selon le quotidien, le budget des fictions TV (285 millions d'euros) pourrait être rogné de 25 à 50 millions d'euros. Ces mesures pourraient durement toucher les feuilletons quotidiens, dont certains pourraient disparaitre… Alors que la production augmente, tout comme les audiences.

Une réforme des aides du CNC inquièterait la télévision
chargement Chargement des commentaires...