du 10 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Une nouvelle trilogie Star Wars, Disney prépare des séries pour son offre de SVOD

Disney a fait quelques annonces hier, dont la mise en route d'une nouvelle trilogie autour de l'univers Star Wars (voir cette vidéo). Celle-ci sera « séparée de la saga Skywalker » précise Disney, qui a mis Rian Johnson aux commandes.

Avec Ram Bergman à la production, il aura la charge d'introduire de nouveaux personnages, « issus d'un coin de la galaxie que le lore de Star Wars n'a jamais exploré auparavant ».

Pour rappel, Johnson est déjà réalisateur et scénariste de Star Wars : Les Derniers Jedi qui arrive dans les salles le mois prochain. Le dernier opus de cette trilogie, l'épisode IX, a été confié à J.J. Abrams. L'année prochaine, c'est le film de Ron Howard sur Han Solo qui devrait être à l'honneur dans la branche « A Star Wars Story ».

Aucun autre détail n'a été donné sur cette trilogie, ni son calendrier. Tout juste apprendra-t-on qu'aucun porg « n'était disponible pour faire de commentaire ».

Sur le même terrain, nos confrères de TechCrunch rapportent qu'une série TV « live » Star Wars est actuellement en préparation, là encore sans plus de détails. Elle viendra alimenter le service de SVOD de Disney.

Celui-ci gardera également l'exclusivité sur les nouvelles productions autour de l'univers Marvel, jusqu'à maintenant proposées sur Netflix. Cela ne devrait pas toucher les séries autour de l'univers des Defenders (Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage, The Punisher), dont on ne sait pas si elles continueront au-delà des projets en cours...

Pour rappel, The Punisher sera diffusé sur Netflix dès le 17 novembre prochain.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Hier, la société annonçait le rachat (surprise) de l'éditeur de logiciels CA Technologies pour 18,9 milliards de dollars.

Le moins que l'on puisse dire c'est que le marché ne semble pas convaincu, puisque Broadcom dévisse en bourse et perd 19 milliards de capitalisation en l'espace de quelques heures.

De plus de 243 dollars, l'action est passée juste en dessous des 200 dollars lors de l'ouverture de la bourse (-19 %), avant de remonter doucement à près de 210 dollars en fin de séance (-14 %). De son côté, CA Technologies gagne 18,6 %.

« C’est l’acquisition la plus bizarre, hors de propos et non stratégique de la dernière décennie », affirme un analyste à Reuters.

Copié dans le presse-papier !

Si Google la lie à la mitigation des attaques de type Spectre, cette fonctionnalité est en préparation depuis bien longtemps comme nous l'évoquions début décembre.

Les premiers travaux sur le sujet datent ainsi de 2015, et les premiers tests de Chrome 63. L'idée est de disposer d'une meilleure séparation des éléments au sein d'une page, ce qui n'est pas sans poser quelques problèmes.

C'est notamment le cas pour la consommation en mémoire, qui peut grimper de 10 à 20 % selon les cas. L'arrivée de Spectre aura donc sans doute accéléré le processus et motivé les équipes à mettre cet aspect de côté.

Après des essais sur une portion d'utilisateurs dans Chrome 66, la version 67 généralise le procédé à 99 % d'entre eux, le 1% restant permettant de continuer d'améliorer le dispositif. La prochaine étape concerne le mobile, où rien de tel n'est mis en place.

Chrome 68 ouvrira la porte à une activation manuelle, avant sans doute une généralisation là aussi quelques mois plus tard si tout se passe bien.

Copié dans le presse-papier !

Cette problématique est montée en puissance ces dernières années, les plateformes étant en général celles qui proposent les solutions de diffusion et les statistiques associées.

Mais après de nombreux ratés, les annonceurs ont commencé à demander des comptes, pour s'assurer que les chiffres présentés étaient fiables. Depuis, les géants du web cherchent à montrer patte blanche.

C'est un pas de plus que franchit ici Google, avec son programme Measurement Partners, centralisant ses partenariats existants mais aussi quelques nouveaux, pour mettre en avant les outils certifiés pour ses services.

Copié dans le presse-papier !

Depuis quelques jours, certains clients d'Orange évoquent sur les réseaux sociaux (ici ou ) des débits en hausse par rapport à ce qui est prévu dans leur offre.

S'agit-il d'un bonus global mis en place par le FAI afin de les récompenser de leur fidélité, ou d'une retouche des offres ? Interrogé, le service presse nous a indiqué qu'il n'y a rien de définitif dans ces modifications, qui seraient un simple test.

Cela pourrait donc tout autant rester ainsi ou prendre la forme d'une option payante par la suite. Orange semble surtout chercher à vérifier si cette montée en charge pose problème ou non.

Copié dans le presse-papier !

Annoncé au début du mois, le nouveau smartphone de TCL (disposant de la licence BlackBerry) débarque dans l'Hexagone. Sans surprise, le prix est celui dévoilé lors du lancement.

Plusieurs boutiques le proposent d'ores et déjà, mais seul Boulanger semble avoir du stock. Vous pouvez également le commander chez Orange, SFR et Sosh, qui annoncent également l'avoir à disposition dès à présent.